carpooling.com

 

Über Carpooling.com werden monatlich über 1 Millionen Menschen zu Fahrtgemeinschaften vermittelt. Es ist das grösste Mitfahrnetzwerk in Europa mit über 4 Millionen registrierten Nutzern. Ständig stehen circa 650’000 Fahrtangebote zur Verfügung.

Auf carpooling.com oder mitfahrgelegenheit.de kann man problemlos übers Internet, Smartphone-Apps oder über Facebook zugreifen.  Man kann sich kostenlos registrieren und erstellt sein eigenes Profil, damit man sich auch gegenseitig bewerten kann. Die Zahlung erfolgt einfach über das Buchungssystem, meist mit Kreditkarte.

Carpooling.com vermittelt ebenfalls günstige Bus-, Bahn- und Flugtickets.

Fahrtgemeinschaften haben grosse Vorteile: Man erspart Geld und Benzin, die Umwelt wird geschont und man lernt neue Menschen kennen. Es konnten bereits 860’000 Tonnen CO2 und 430 Millionen Liter Benzin dadurch gespart werden.

Quellen:

Abbildung
http://www.mitfahrgelegenheit.de/files/mitfahrzentrale_unternehmen_de.pdf

Autoren: Johanna Schnider, Xalia Riedi, Tanja Wüest

Hôtellerie écolo-chic : un phénomène de mode

Ce travail vise à démontrer que l’hôtellerie luxe et l’écologie peut coexister. Nous nous sommes basés sur le travail de Delphine Devaux qui a établi un rapport sur les interactions entre tourisme et environnement. Dans la première partie, elle s’intéresse aux différents problèmes environnementaux que la planète endure. Dans la seconde, elle évoque l’éventualité d’une coexistence entre tourisme et développement durable qu’elle applique par la suite au groupe hôtelier Six Senses Resorts and Spas. Nous nous sommes efforcés de  comparer le resort Soneva Fushi aux Maldives, qui appartient au groupe Six Senses Resorts and Spas, avec le Whitepod en Suisse ce qui nous a permis de nous rendre compte des mesures prises en charge pour le développement durable et comment elles peuvent réellement être effectives. Nous en avons déduit qu’il est plus aisé de mettre en fonction des infrastructures hôtelières écologiques dan un climat tempéré et que c’est envisageable uniquement si ces infrastructures sont de taille relativement modeste.

Hotellerie_ecolo-chic_presentation

EC_hotellerie_ecolo-chic_Alex_Laure_Sandrine_Julianne_703D

Auteurs: Laure Favre, Alexandre Isely, Sandrine Rossier et Julianne Voser

This slideshow requires JavaScript.

Sources:
Devaux, D. (2008). L’hôtellerie écolo-chic  : concept à la mode ou solution d’avenir pour un tourisme durable? (Thèse de Master, Université Paris-Est Marne-la-Vallée). Récupéré sur http://www.oboulo.com/summary?id=44878
Six Senses Resorts and Spas. (2012). Six Senses Resorts and Spas. Récupéré sur http://www.sixsenses.com/home.php
Whitepod Exploitation SA. (2012). Whitepod Eco-luxury hotel & Alpine experience. Récupéré sur http://www.whitepod.com/

Augmented Reality

Unter erweiterter Realität (engl. augmented reality) versteht man die computergestützte Erweiterung der Realitätswahrnehmung. Häufig ist dabei die visuelle Darstellung von Informationen gemeint. Bilder/Videos werden mit computergenerierten Zusatzinformationen mittels virtuellen Objekten via Einblendung oder Überlagerung ergänzt. Ein Beispiel dazu ist die Einblendung von Entfernungen bei Freistössen mithilfe eines Kreises oder Linie bei Fussball-Spielen.

Viele Bereiche im Alltag könnten von der erweiterten Realität profitieren. Monteure könnten sich die nächsten Arbeitsschritte direkt in ihrem Sichtfeld anzeigen lassen, Katastrophenhelfer wären gut bedient, indem sie Ziele und Gefahrenzonen direkt auf dem Gelände sehen könnten und Designer hätten die Möglichkeit direkt vor ihrem Gesicht an dreidimensionalen Modellen zu arbeiten.

Auch in der Hotellerie ist die erweiterte Realität bereits angekommen. Dank der iPhone App des Buchungsportal HRS ist es Nutzern möglich, sich die Preise der naheliegenden Hotels direkt auf dem Display anzeigen zu lassen (vgl. Bild).

Das Holiday Inn in England war das erste Hotel überhaupt, welches diese Technik eingeführt hatte. Hotelgäste können sich auf ihrem Smartphone Gerät Abbildungen von bekannten britischen Athleten so anzeigen lassen, als würden sie direkt vor einem stehen.

Autoren: Mathias Eyer, Katja Pfeuti 703b

Quellen:

http://www.tnooz.com/2011/09/28/news/hotel-portal-boosts-mobile-via-augmented-reality-app-and-touchscreen-website/

http://travelllll.com/2012/03/12/augmented-reality-hotel/

http://de.wikipedia.org/wiki/Erweiterte_Realit%C3%A4t

Präsentation auf Prezi

Carré d’étoiles

Image

De nos jours, on trouve tout type d’hébergement. Le carré d’étoile, celui auquel nous nous sommes intéressées, est un concept d’hébergement original et insolite. Les concepteurs ont voulu créé une nouvelle manière, peut-être plus confortable, de passer une nuit d’évasion à la belle étoile.

Il s’agit d’une structure de bois cubique, équipé du confort nécessaire pour passer une agréable nuit pour un prix abordable. Il est équipé de la manière suivante :

  • Un grand dôme transparent
  • Un lit en mezzanine
  • Une cabine de douche / WC
  • Kitchenette
  • Télévision et dvd

Le carré est emménagé de manière à ce qu’il soit possible d’observer les étoiles par le grand dôme transparent qui est placé au-dessus de lit en mezzanine. Chaque carré à la capacité de loger 4 personnes. En plus de ces équipements, différentes prestations haute gamme sont proposées à la carte tels que le ménage ou le petit déjeuner.

Chaque carré d’étoile possède un kit d’observation, avec par exemple un télescope, afin de pouvoir observer la nuit étoilée.

C‘est un concept est idéal pour les courts séjours et le prix de la nuit pour deux personnes est de 98 euros. Ils existent dans différentes régions de la France comme en Auvergne, en Bourgogne ainsi qu’à Twente au Pays-Bas. Ces carrés sont proposés également par Smartbox.

 Il est également possible d’acheter un carré d’étoiles pour le mettre à côté de sa maison pour le prix de 35’000 euros.

Les avantages de cet hébergement sont l’originalité, le prix abordable et le confort par rapport à une véritable nuit à la belle étoile. Cependant l’espace est restreint et le séjour peut être compromis par de mauvaises conditions météorologiques.

Nous avons pensés que ce concept d’hébergement serait idéal à la montagne ou dans les vignes. Ceci permettrait aux touristes de pouvoir observer les étoiles, tout en étant dans un cadre de rêve. Des promenades ou des visites de caves pourrait être également proposés.

Powerpoint

Presentation carre detoiles

Auteurs

Estelle Dubuis, Annabelle Ramuz, Katia Figueiredo Hartmann, Marilyne Waeber

Bibliographie

Carré d’étoiles. Récupéré sur http://www.carre-detoiles.com/

L’hébergement touristique Nouvelle génération. Récupéré sur http://www.domaine-escapa.com/carre_etoile.pdf

Carré d’étoile propose des nuits à la belle étoile, mais au chaud. Récupéré sur http://www.journaldunet.com/economie/services/concept-tourisme/carre-d-etoile.shtml

Le carré d’étoiles. Source vidéo. http://www.youtube.com/watch?v=FueN-7K-Vb8

Air Malta increasing connectivity to Malta this winter

Air Malta increasing connectivity to Malta this winter

 

The 22nd of November an article appeared in the Traveldailynew about the company Air Malta who’s adding code share with other airlines to expend the connectivity of the Maltese Islands.  The other airlines are Etihad, Austrian, Meridianna fly and Lufthansa.

Two days after, the Times newspaper also wrote an article about the partnership between Austrian airline and Air Malta to synchronize their flights in Budapest, Gothenburg, Helsinki and Sofia. These will increase the connection between the North and the South of Europe.

Air Malta is an airline company, which began its flights on 1st April 1974. The foundation has occurred the 21st march of the same year. At the beginning, they had regular flights to London, Birmingham, Manchester, Rome, Frankfurt, Paris and Napoli. Nowadays, Air Malta reaches more than 50 destinations in Europe, North Africa and to the East Mediterranean, with 200 flights per week.

In this article, Philip Saunders, the chief officer of Air Malta, explains why they have decided to revise the codeshare of the company. By having agreements with Etihad, Austrian, Meridians fly and Lufthansa, it will give the opportunity to travel to people from far-flung countries. It will therefore increase the connectivity for more tourism opportunities.

Thanks to this recently revised agreement, customers will have much more opportunities to fly and from far away.

With the agreements with Etihad, Air Malta will be able to connect with Abu Dhabi via London Heathrow, Manchester and Brussels airport.

With the agreements with Austrian Airlines, Air Malta will be able to connect with Vienna, Bucharest in Romania and Warsaw in Poland.

The agreements recently revised with Meridiana allow Air Malta to connect with Torino through Rome.

Finally, the last agreements with Lufthansa create the opportunity for Air Malta to connect to a host of airports in Scandinavia such as Stockholm in Sweden and Oslo in Norway.

As a result, all these agreements with Air Malta will increase the flight numbers on the connecting services. It will then have an impact on the amount of passengers and therefore on the economy of Malta.

We are convinced that it was a good step for the company and that it will increase the annual benefit. But we have to admit that we were quite surprised by such an improvement during these days as the economy is not in its best shape and all the partners are taking risks to expend the offer.

However, it might also have a negative impact as it could increase the amount of tourists so much that it will become mass tourism. This aspect is not to be forgotten and always to be taken into consideration in order not to become a negative point for the destination. Another negative aspect will be of course for the environment, as more flights will increase the air pollution. 

 

 

 

Béatrice Burkhalter and Antalya Berger

703_E

 

Le tourisme communautaire ajoute une couleur locale à la durabilité!

tourisme_communautaire

1.     Introduction

Le tourisme communautaire est une forme de tourisme dans lequel la population communautaire elle-même gère l’accueil des visiteurs pour maitriser leur développement. Ainsi elle garde le contrôle des activités touristiques sur son territoire et récolte la majeure partie des bénéfices qui en découlent. Ce type de tourisme est un atout économique irréfutable car il apporte une diversification du travail dans une communauté et y apporte des revenus supplémentaires.

Ce type de voyage est l’occasion de partager au plus près la vie des populations autochtones. Il permet de découvrir une culture différente avec de nouveaux territoires, traditions, coutumes, etc.

Le développement durable se veut être un processus de croissance qui allie l’écologie, l’économie et le social. Il s’agit d’établir un cercle pur entre ces trois piliers: il permet un développement, il est économiquement efficace, socialement équitablef et écologiquement soutenable. Il est respectueux des ressources naturelles et des écosystèmes, ce qui garantit l’efficacité économique tout en restant socialement responsable.

Certaines communautés, comme celle de Manawan (Canada), étaient déjà existante il y a longtemps, mais se sont développée dans le tourisme et ne vivent plus que de ça. À Christiania, il y a des heures d’ouvertures qu’il faut respecter pour par exemple une visite guidée. Il n’y a pas non plus de possibilité de dormir sur place, comparé à Rastafari.

Il existe des communautés durables au Pérou, au Sénégal, au Costa Rica, en Inde, en Australie, en Bolivie, au Canada, au Québec et en Equateur ; mais nous nous baserons principalement sur la communauté de Christiania qui se trouve à Copenhague ainsi que le Rastavillage en Jamaïque.

2.     Christiania

La communauté de Christiania est une « ville libre » de 34 hectares (1 hectare = terrain de football). Elle existe maintenant depuis une quarantaine d’année et elle a été créée par le journaliste Jacob Ludvigsen qui écrivit un article pour déclarer l’ouverture d’une ville libre.

Créée dans les anciennes casernes désaffectées de la ville de Copenhagues, la communauté s’est auto-proclamée libre en 1971 et est indépendante du Danemark, de l’Union Européenne et de la société de consommation.

Le tourisme qui s’applique à cette communauté est un tourisme excursionniste. On peut donc se balader librement dans la communauté tout en respectant certaines règles comme celle de ne pas prendre de photo puisqu’il y a encore dans ces quartiers, un trafic de marijuana non prohibé.

Les habitants sont des pionniers souvent incompris du bio, du recyclage, de l’amour libre et des drogues. Christiania est devenu un endroit incontournable pour les touristes venant à Copenhague.

En plus de prôner des valeurs nouvelles, la communauté s’est créée son propre espace agricole et possède sa propre monnaie ainsi qu’un drapeau représentant cette « ville libre ». On retrouve sur ce drapeau 3 points jaunes sur fond orange ou inversement qui représente les trois « i » de Christiania.

En 2003, c’est environ 1’000 habitants qui vivaient dans cette partie de la ville et le nombre augmente chaque année. Les habitants défendent certaines valeurs et, pour les présenter aux touristes, organisent chaque jours à 15h00 un tour de Christiania avec un habitant (guide). Pour dormir dans la communauté il faut soit s’engager comme habitant et donc y vivre, soit connaître quelqu’un qui pourra vous loger pendant quelques jours.

Malgré cette image assez désorganisée, Christiania possède ses propres lois (9). Cependant, la ville est influencée par la pensée anarchiste, ce qui veut dire que personnes n’a été élu pour diriger. Par contre, les villageois ont mis en place des infrastructures pour organiser la vie des habitants. On peut donc retrouver une assemblée générale, une assemblées des quartiers, une assemblée des entreprises et une assemblée des finances. Les décisions sont ensuite prises au consensus, donc un accord général entre les membres des assemblées sans vote préalable.

Ce qui montre une fois de plus le vœu de chacun d’une égalité entre tous les membres et habitants de la ville libre de Christiania.

3.     Rastafari Indigenous village

Cette communauté qui se situe à Montego Bay en Jamaïque, propose une immersion dans leur philosophie rasta, que ce soit pour une heure ou pour une journée. Les activités proposées sont interactives afin de bien immerger les visiteurs dans l’atmosphère du village.

Il s’agit avant tout d’un village de travail, ils cherchent des moyens de subsistance durables, un développement culturel ainsi qu’agricole. Ils sont aussi actifs dans la protection de la biodiversité de l’île (Jamaïque).

Il s’agit d’une communauté créée afin de développer et de poursuivre la philosophie rastafari. A travers une visite de Rastafari, les villageois font partager leur vision, ainsi que leur culture à autrui.

Pendant le tour, qui ressemble à une visite guidée, un guide vous expliquera les propriétés médicinales des plantes cultivées sur place et utilisées par les guérisseurs.

La visite se termine sur une note musicale avec un tambour traditionnel et chants dans le centre du village, ceci accompagné de Tisanes et fruits frais. Ce village autochtone a été créé en décembre 2008 par trois des résidents qui étaient fondateurs du village dans les années 60 (IION Kanaka, First Man et la IION Ileen). Le village est en croissance constante avec la construction d’un amphithéâtre et de cabanes d’habitation. Pour son avenir, les habitants de Jamaïque suivant les mêmes idéaux devraient rejoindre Rastafari pour qu’il puisse encore s’agrandir.

4.     Conclusion

Encore peu développé et peu connu, le tourisme communautaire est pourtant un atout économique indéniable pour les populations d’accueil.

Ce type de tourisme existe depuis longtemps, mais c’est une nouvelle tendance. Du coup certaines de ces communautés se diversifient dans le but de recevoir et d’accueillir des touristes.

On sait que le tourisme qui s’y est développé a toutes les caractéristiques d’un tourisme équitable. Mais une question se pose : La tendance à la diversification des communautés n’a-t-elle pas un impact négatif sur leur rôle premier ?

5.     Mots-clefs

A

anarchiste                                                                          3

autochtones                                                                       2

C

communauté                                                                     2

croissance constante                                                         4

D

développement durable                                                    2

E

équitable                                                                           2

I

indépendante                                                                    3

interactives                                                                        4

L

libre                                                                                   3

lois                                                                                     3

P

philosophie                                                                        4

pionniers                                                                            3

T

tourisme                                                                            1

traditionnel                                                                        4

6. Auteurs

Module 711 : Economie et industrie du tourisme

Sonia Camus – Manon Flückiger

Fanny Guenat – Natacha Remion

Classe : 701C

7.     Bibliographie

Actu-Environnement.com. (s.d.). Récupéré sur http://www.actu-environnement.com/ae/dossiers/dd/dd_definitions_1.php4

Association Natives. (s.d.). Récupéré sur http://www.tourismecommunautaire.org/Natives/Accueil.html

Befri Christiania. (s.d.). Récupéré sur http://www.christiania.info/16122/index.html

Christiania. (s.d.). Récupéré sur http://www.christiania.org/

Degira Tour Operator. (s.d.). Récupéré sur http://www.voyages-ameriquelatine.fr/

ECOtourisme Magazine. (s.d.). Récupéré sur http://www.ecotourisme-magazine.com/tourisme-communautaire-indigene-autochtone/

Hugo’s blog. (s.d.). Récupéré sur http://blog.liu.se/hugoguyader/2012/02/13/christiania-the-freetown-of-copenhagen-denmark/

Jamaica Customised Vacation and Tours. (s.d.). Récupéré sur http://jcvtt.com/services/index.php?main_page=product_info&cPath=26_29&products_id=264

Jamaica Gleaner. (s.d.). Récupéré sur http://jamaica-gleaner.com/gleaner/20080921/ent/ent7.html

Rastafari Indigenous Village. (s.d.). Récupéré sur http://rastavillage.com/

Réseau de Veille en Tourisme. (s.d.). Récupéré sur http://veilletourisme.ca/2012/07/17/le-tourisme-communautaire-ajoute-une-couleur-locale-a-la-durabilite/

Squat du Monde. (s.d.). Récupéré sur http://www.squatdumonde.blogspot.ch/

Téoros. (s.d.). Récupéré sur http://teoros.revues.org/1048

Voyages pour la Planète. (s.d.). Récupéré sur http://www.voyagespourlaplanete.com/tag/tourisme-communautaire/

Wikipédia. (s.d.). Récupéré sur http://fr.wikipedia.org/wiki/Christiania_%28Danemark%29

This slideshow requires JavaScript.

Le repositionnement du Club Med est-il judicieux?

Résumé 

Cette étude de cas a été réalisée par des étudiants en tourisme de la HES-SO Valais et fait l’objet d’une réflexion sur le repositionnement du Club Med. En effet, l’offre de la marque a évolué durant les années 2000. Le Club Med a souhaité toucher une clientèle de luxe en se repositionnant dans le secteur haut de gamme. Les conséquences de ce changement, entre autre sur la clientèle, sont inévitables. Ce travail essaie de mettre en évidence tous les impacts que cette décision a engendrés.

Mots clés : repositionnement, haut de gamme, stratégie, évolution, clientèle.

703c_Club Med_Analyse

Le repositionnement du ClubMed_703_c

Poster_ClubMed_703_c

Références

Bécret, J. P. (2004). Des copains, une envie, une affiche, et voilà le Club Med… Consulté le 1.01.2012, sur http://www.cairn.info/revue-le-journal-de-l-ecole-de-paris-du-management-2004-6-page-15.htm

Club Med. (2012a). L’histoire du Club Med. Consulté le 1.01.2012, sur http://www.clubmed.ch/cm/discover.do?page=HISTOIRE_DU_CLUB_MED&PAYS=367&LANG=FR&nr=1

Club Méditerranée. (2012b). Un positionnement Haut de Gamme. Consulté le 1.01.2012, sur http://www.clubmed-corporate.com/?cat=171

Club Med. (2012c). Visages et paysages. Consulté le 1.01.2012, sur http://pubetcomclubmed.unblog.fr/

Fleck,N., & Quester,P. (2008). Les réactions d’une communauté de marque face à l’évolution de cette marque : une étude exploratoire du Club Med. Consulté le 1.01.2012, sur http://www.marketing-trends-congress.com/sites/default/files/papers/2008/2008_fr_Fleck_Quester.pdf

Le Figaro. (2012). Le Club Med change de signature. Consulté le 1.01.2012, sur http://www.lefigaro.fr/medias/2007/12/10/04002-20071210ARTFIG00277-le-club-med-changede-signature.php

Senses Markers.(2012). Club Méditerranée : histoire d’un repositionnement de marque. Consulté le 1.01.2012, sur http://www.sensesmakers.com/Welcome-in-our-Playground/2011/11/club-mediterranee-histoire-dun-repositionnement-de-marque/

Tourmag. (2012). Le Club Med. Récupéré le 1.01.2012, sur http://www.tourmag.com/Le-Club-Med-baisse-annuelle-des-reservations-de-139_a35655.html

Touristenboom auf Bali

Tourismus nach Bombenanschlägen

Im Jahre 2002 starben insgesamt 202 Menschen bei den Bombenanschlägen von Islamisten auf zwei Nachtclubs, darunter sechs Deutsche. Zehn Jahre später strömen wieder Touristen aus aller Welt auf die hinduistische Ferieninsel.

Durch die Bombenanschläge verlor die Insel vor 10 Jahren ihre Haupteinkommensquelle und es sah für die Hotelindustrie und Tourunternehmer finster aus. Aber auch für die lokale Bevölkerung. Darum war ein Umdenken nötig. Viele waren damals der Meinung man solle die Seele der Insel wiederentdecken und auf Qualitätstourismus setzen. Heute ist Bali übersät mit Eco-Ressorts, die Yoga- und Meditationskurse anbieten. Vor allem im kulturellen Zentrum Ubud boomt diese Art von Tourismus. Seit Julia Roberts im Jahre 2009 ihren Film „Eat Pray Love“ in dieser Region Indonesiens drehte, wurde Ubud zum Wallfahrtsort für Esoteriker aus aller Welt.

Heute kennt Bali wieder Massentourismus. Der Flughafen ist zu klein und wird momentan umgebaut um ein neues Terminal zu eröffnen. Von der Krise ist nichts mehr zu spüren. Man sagt, dass die Balinesen die Touristen nur noch als wandelnde Brieftaschen sehen. In den Achtziger Jahren hätten die Leute noch versucht ihre Gäste zu verstehen, meint ein Einheimischer. Heute wird Bali immer kommerzieller und somit irgendwann unattraktiv. Aus diesem Grund reisen immer mehr Urlauber in den ruhigeren Norden und Osten der Insel oder gleich auf eine Nachbarinsel.

Yoga Trend

Yoga-Zentren in Bali boomen. Doch profitieren hauptsächlich die Westler auf Kosten der Balinesen vom Yoga-Boom? Dies ist schwer zu sagen. Est steht jedoch fest, dass die Westler Ideen und Kapital bringen. Doch die Geschäfte laufen ohne indonesische Partner nicht. Somit lassen sich die Einheimischen den Markt nicht aus der Hand nehmen.

Die Kosten für die Yogakurse liegen mit etwa 120 Euro für 20 Kurse klar unter dem europäischem Preisniveau.  Doch aus balinesischer Sicht ist dies mehr als ein Monatslohn, welcher für Angestellte bei etwa 100 Euro liegt. Der Tourismus hat jedoch der Bevölkerung schon einen bescheidenen Wohlstand gebracht.

Schätzungen zu Folge lebt etwa die Hälfte der Bevölkerung von weniger als zwei Dollar am Tag. Urlaub ist auch für die meisten Balinesen ein Fremdwort und eine Auslandsreise bleibt meistens unerschwinglich.

Quellen:

http://www.dw.de/wieder-touristenboom-auf-bali/a-16297466

http://www.welt.de/reise/Fern/article109266807/Der-Yoga-Boom-auf-Bali.html

 

Laetitia Salamin, Yasemin Rende 703a

LA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DU GROUPE MARRIOTT ET L’IMPORTANCE DE LA CERTIFICATION LEED

Le groupe Marriott fait partie des trois plus grands groupes hôteliers au monde avec plus de 3’000 hôtels. Sensible aux besoins de l’environnement et envieux d’attirer encore plus de clients, le groupe américain a décidé de renforcer sa politique environnementale. En effet, une de ses grandes préoccupations est la construction de bâtiments « verts ». L’entreprise veut prouver par là qu’elle s’investit réellement dans le domaine écologique. La récompense ultime pour ce genre d’investissement est l’obtention de la certification LEED (Leadership in Energy and Environmental Design). Cette dernière est décernée par le U.S. Green Building Council et récompense tous les bâtiments favorisant la protection de l’environnement.

politique environnementale Marriott

703c_Politique environnementale Marriott_EC1-1

Auteurs : Aline Burri, Joël Alberto Mateos, Julien Petit, Michaël Pottier.

Catégorie : Hébergement, Environnement

Mots-clés : Marriott, LEED, écologie, environnement, bâtiment.

Sources :

Wikipedia (2012a). Green Building Council. Récupéré le 3 novembre 2012 sur, http://en.wikipedia.org/wiki/Green_Building_Council

Wikipedia (2012b). Leadership in Energy and Environmental Design. Récupéré le 2 novembre 2012 sur,

http://fr.wikipedia.org/wiki/Leadership_in_Energy_and_Environmental_Design

Inhabitat (2012). Federal LEED Certified building projects. Récupéré le 2 novembre 2012 sur, http://inhabitat.com/federal-leed-certified-building-projects-increase-by-more-than-50-in2012/

Aertc (2012). Partners. Récupéré le 2 novembre 2012 sur, http://www.aertc.org/partners.asp

U.S. Green Building Council (2012). U.S. Green Building Council. Récupéré le 2 novembre 2012 sur, https://new.usgbc.org/

Marriott International, Inc (2012)., Marriott Environmental Public Policy Statement. Récupéré le 26 octobre 2012 sur, http://www.marriott.com/Multimedia/PDF/CorporateResponsibility/Environmental_Public_Policy_Statement.pdf

Marriott International, Inc (2012). 2011-2012 Sustainibility Report. Récupéré le 26 octobre 2012 sur, http://www.marriott.com/Multimedia/PDF/CorporateResponsibility/MarriottSustainabilityReport_2011and2012condensed4MB.pdf

Marriott International, Inc (2010). Marriott Headquarters Wins the Gold Medal for Green Buildings. Récupéré le 28 octobre 2012 sur, http://news.marriott.com/2010/04/marriott-headquarters-wins-the-gold-medal-for-greenbuilding.html

Renner L. (2010). Strategic Analysis of Marriott International, Inc. Récupéré le 26 octobre 2012 sur, http://aladinrc.wrlc.org/bitstream/handle/1961/9401/Renner,%20Lauren%20-%20Spring%20’10.pdf?sequence1

Source image: voir ppt

Accor et sa politique de développement durable

La prise de conscience de l’importance du développement durable n’a cessé de croître ces dernières années et la branche hôtelière lui attribue un rôle important. En effet, les hôtels consomment beaucoup d’énergie et la construction d’établissements engendre de nombreux impacts négatifs sur l’environnement. C’est pourquoi depuis quelques années, certains hôteliers sont devenus sensibles à ce problème. Nous avons choisi de nous intéresser au groupe Accor, le pionnier dans le domaine du développement durable. Nous nous sommes basées sur l’analyse du site internet du groupe pour ensuite effectuer une critique de la politique de développement durable d’Accor, elle-même basée sur l’analyse de Gilles Caire (2004).

703d_accor et sa politique de développement durable_etude_de_cas

Caire, G. (2004). Une évaluation critique de la politique de développement durable du groupe Accor. La dynamique de l’évaluation face au développement durable, L’Harmattan, Limoges.
Guillon, B. (2004). A propos de l’intégration de l’écologie dans la stratégie marketing d’une enseigne spécialisée dans le tourisme. Revue française du marketing, 200(5-5), 91-99.
Accor (2012). Premier opérateur mondial dans l’hôtellerie. Consulté le jeudi 11 octobre 2012 sur : http://www.accor.com/fr.html.
Ecpat (2012). Mettre fin à l’exploitation sexuelle des enfants. Consulté le 2 novembre 2012 sur : http://www.ecpat-france.fr/.