Stratégie d’internationalisation du groupe ACCOR dans les BRIC.

La tendance est à l’internationalisation. C’est pourquoi nous nous sommes penchés sur l’étude de Florence Ory sur les méthodes d’implantations d’un grand groupe hôtelier (ACCOR) dans les pays émergents et plus précisément les BRIC (Brésil, Russie, Inde, Chine). Il ressort principalement de cette analyse l’importance des stratégies d’implantation, soit pour ACCOR la stratégie des alliances (avec une entreprise locale, permettant ainsi une meilleure adaptation à la culture locale). Notons également que si le groupe ACCOR possède plus d’hôtels que ses concurrents, c’est en grande partie grâce à son mode de détention unique des hôtels. Vous trouverez à l’intérieur de l’analyse un tableau expliquant les avantages de la théorie OLI et comment les appliquer. Cette théorie est celle de Mr Hymer, spécialiste en économie, et conseille aux entreprises voulant s’internationaliser de respecter trois facteurs principaux: les avantages spécifiques de la firme, des pays et de l’internationalisation. Vous trouverez également dans cette analyse, une critique de l’étude et ses limites.

Analyse Stratégie d’internationalisation d’ACCOR dans les BRIC

 

Réalisé par Lucile Peccavet, Elisa Baciocchi, Marie Bouhelier, Michael Chapalay.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s