Le Couchsurfing

Qu’est-ce que c’est ?

Couchsurfing (traduction approximative : « passer d’un canapé à l’autre ») est un réseau social mondial de plusieurs millions de membres prêts à s’offrir l’hospitalité les uns les autres. Il a été créé en 2004 par Casey Fenton, un américain qui, 5 an plus tôt, était en voyage en Islande et, dans l’espoir de rencontrer des gens au cours de son voyage, a envoyé des emails à des étudiants de l’université de Reykjavik pour se présenter et demander si quelqu’un serait prêt à l’héberger gratuitement. Il reçut tellement de réponses positives qu’il réalisa qu’il existait une énorme communauté à la recherche de voyages centrés sur la rencontre d’autres personnes. C’est ainsi Couchsurfing est né.

Couchsurfing permet donc de se loger gratuitement dans le monde entier et offre la possibilité d’entrer en contact avec les habitants des pays visités. Le système fonctionne dans les deux sens; on peut soit se faire héberger lors de nos voyages, soit accueillir des voyageurs qui souhaitent découvrir notre région.

Couchsurfing n’offre pas qu’un hébergement; il permet aussi et surtout de faire la connaissance de personnes de langues et de cultures différentes pour un moindre coût et en toute sécurité grâce à sa plate-forme en ligne. Le couchsurfing n’a pas de frontières !

Comment ça marche ?

Il faut se rendre sur www.couchsurfing.org et créer un profil. On y indique alors ses informations personnelles ainsi que ses intérêts, afin de fournir le plus de renseignements possibles aux utilisateurs pour faciliter leur choix et leur permettre de cibler leurs hôtes potentiels favoris.
Sur notre profil, nous indiquons aussi nos conditions d’hébergement ainsi que nos disponibilité : par exemple le nombre de visiteurs accepté ou encore les dates auxquelles nous pouvons accueillir des gens.
Le site est gratuit et permet de communiquer avec tous les autres membres au moyen d’une interface présente sur le site. Il n’est pas obligatoire d’accueillir des gens chez soi, il est également tout à fait courant d’indiquer que nous désirons uniquement aller boire un verre avec un membre afin d’échanger sur nos expériences et nos cultures respectives. Le couchsurfing ne repose donc pas forcément sur un système de réciprocité.
Lorsque l’on trouve un profil qui éveille notre intérêt, nous pouvons communiquer avec lui par mails, et ainsi fixer les conditions du séjour. Par la suite, il est possible sur le site de noter et d’évaluer nos hôtes afin de fournir des références aux autres utilisateurs.
Il existe certaines règles de sécurité pour éviter tous les problèmes pouvant être causés par la rencontre avec de parfaits inconnus. Il y a notamment une règle appelée « cautionnement » qui permet à des membres de recommander certains hôtes en se portant garant. Il est également possible de se faire « vérifier » en se faisant envoyer une carte postale payante via le site internet officiel. Couchsurfing.org nous demandera alors nos informations de cartes bancaires afin de payer la carte et pourra en même temps vérifier que nos informations sont bien les mêmes que celles indiquées sur le site. Cette option de vérification permet d’offrir plus de sûreté aux personnes intéressées par notre profil.

Situation en Suisse 

Le couchsurfing est un mode d’hébergement qui prend de plus en plus d’ampleur dans notre pays. On dénombre une augmentation de 50% du nombre d’utilisateur de ce moyen d’hébergement en un an. En effet, beaucoup de personnes, notamment les jeunes, ne peuvent plus se permettre d’aller dans des établissements touristiques. A cause notamment du contexte économique qui, avec le franc fort, a obligé certains à trouver des moyens meilleurs marché afin de partir en vacances. Le couchsurfing apparaît donc comme la manière idéale afin de voyager à moindre coût.

Quelques chiffres

  • 5.5 millions de couchsurfeurs.
  • 97’000 villes.
  • 207 pays.
  • 366 langues parlées.
  • Naissance du site en 2003.
  • Fin 2012, plus de 20 millions d’expériences.
  • 5.6 millions de nuit surfée.
  • Le plus de nuits surfées par un seul couchsurfeur : 689
  • Le plus de nuits accueillies par un hôte : 2593
  • Le plus de langues parlées par un seul couchsurfeur : 10 (Anglais, Espagnole, Français, Italien, Allemand, Néerlandais, Hindi, Persan, Sanskrit, Marathi)
  • Le plus de pays visités par un seul couchsurfeur : 197

Expérience personnelle à Hong Kong (Vincent Weil) :

Vendredi 24 avril 2009, ma copine et moi arrivons dans la métropole de Hong Kong. Pas de problème pour trouver un hôtel, nous avions déjà tout prévus.

Un mois auparavant nous avions contacté un certain Stewart Mackenzie vivant dans les « new territories » au nord de la province. Après un rapide échange de 3 emails avec Stewart lui expliquant notre voyage et qui nous étions, nous recevons par email son adresse et comment nous y rendre facilement.

Notre hôte nous accueille à bras ouverts, nous montre notre canapé et nous confie les clés de chez lui. Il nous explique qu’il sera absent la plupart du temps mais que nous sommes ici comme chez nous. Après quelques jours de visite de la ville, nous retrouvons notre hôte. Il nous prépare un délicieux repas que nous dégustons avec sa femme puis il nous prépare des fiches de Chinois pour la suite de notre voyage.

Cette première expérience a vraiment été parfaite. Un accueil et une confiance incroyable de la part d’un parfait inconnu. S’ajoute à cela la découverte de lieux d’habitation en dehors des zones touristiques de base et le sentiment de connaître quelqu’un sur place si nous avions le moindre problème.

Présentation PowerPoint : Couchsurfing

Auteurs :

Vincent Weil, Adrien Humair et Boris Rudaz

Souces :

One thought on “Le Couchsurfing

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s