Le Wwoofing

Qu’est-ce que c’est ?

Le World Wide Opportunites on Organic Farms (WWOOF) met en relation des personnes désireuses de découvrir et de participer au monde agricole avec des fermiers.
C’est un moyen solidaire et économique de voyager, tout en partageant des moments privilégiés avec les habitants d’un pays. Le concept est simple : les touristes aident bénévolement les propriétaires qui les hébergent en travaillant dans leur exploitation agricole bio.

Comment ça marche ?

– Si vous êtes un voyageur et que vous êtes intéressés, vous devez vous inscrire à l’association Wwoof du pays de la destination désirée (http://zapfig.com/wwoof/index_fr.htm pour la Suisse). Vous pouvez devenir membre en commandant donc le livret Wwoof sous sa forme imprimée ou bien au format électronique Cette cotisation varie selon les pays, mais reste très modeste (20 CHF pour une année en Suisse). Il vous faudra alors consulter la liste des hôtes et contacter ceux chez qui vous désirez aller.
Les hôtes vous accueilleront ensuite comme un(e) ami(e), voire même comme quelqu’un de leur famille, c’est à dire que vous êtes nourris et logés comme eux. En échange, vous donnez de votre temps et participez aux différentes tâches sur la propriété, comme le fait de s’occuper de l’exploitation (jardin, culture, animaux etc.).
Ces activités ne seront pas rémunérées, le but du Wwoofing étant de s’enrichir en rapports humains et d’apprendre au contact de la nature.

– Si vous désirez devenir un hôte afin d’avoir la possibilité de connaître de nouvelles personnes venues du monde entier. Le wwoofer que vous accueilleriez sera en principe d’accord de participer aux activités liées à votre exploitation. Habituellement, ces activités s’élèvent à raison d’une trentaine d’heures par semaine en fonction de la situation. Un wwoofer ne doit en aucun cas remplacer un salarié.

Quelle sécurité ?

La validité d’une inscription est d’une durée d’une année, à partir de la date de souscription. Le livret est au nom du wwoofer et contient sa date d’adhésion ainsi que son numéro d’adhérent. Lorsque vous accueillez un wwoofer, vous devez donc vous assurer que cette personne est bien un membre actif de Wwoof en lui demandant son numéro d’adhérent.

Quelques chiffres

C’est un système qui est utilisé dans plus de 100 pays dans le monde. Il est notamment populaire aux USA, où l’on dénombre plus de 1600 fermes inscrites, et surtout en Australie et en Nouvelle-Zélande, où il y’a plus de 2400 hôtes depuis 1973. En France, le Wwoofing existe depuis fin 2007 et compte aujourd’hui environ 500 hôtes et plus de 10 000 wwoofers par an. Le Wwoofing reste pour l’instant très marginal en Suisse, il n’existe pas de chiffres exacts.

Auteurs

Vincent Weil, Adrien Humair et Boris Rudaz

Source

http://www.wwoof.fr/
http://wwoofguide.com/
http://www.20minutes.fr/article/739263/voyage-mettez-vous-wwoofing
http://www.routard.com/guide_dossier/id_dp/79/le_wwoofing.htm
http://zapfig.com/wwoof/index_fr.htm
http://www.wwoofusa.org/About_WWOOFUSA
http://www.wwoof.com.au/wwoofers/history-of-wwoofing

One thought on “Le Wwoofing

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s