Cancun Underwater Museum

Musée Cancun

Le Cancun Underwater Museum est un musée sous-marin composé de 500 statues représentant une population mexicaine. Vous pourrez le visiter soit à l’aide d’un masque et tuba soit en plongée sous-marine. Un des objectifs de ce musée est de faire découvrir d’autres endroits aux plongeurs et touristes qui viennent se baigner afin de préserver les barrières de coraux qui sont endommagées par les tempêtes de ces derniers temps ainsi que par le passage de l’Homme.

Cancun Underwater Museum

Sources :
Article via scoop.it :
http://quebec.huffingtonpost.ca/2014/01/17/musee-sous-marin-cancun-photos_n_4618938.html

Autres sites internet :
http://cancun.travel/en/2010/04/06/cancun%E2%80%99s-underwater-museum-blooms-in-time-for-spring/
http://www.azurever.com/cancun/visiter/musee-sous-marin-a-cancun
https://www.facebook.com/l.php?u=http%3A%2F%2Fwww.scubacancun.com.mx%2Fmuseum&h=TAQHKAcNo
https://www.verkehrshaus.ch/fr/musee/navigation/le-sous-marin-m%C3%A9soscaphe

Image :
http://www.underwatersculpture.com/sculptures/the-silent-evolution/

Auteurs: Anaïs Fatio, Michaël Spaethe, Benjamin Pawellek, Sabrina Vuillemenot et Maude Dubrit

Echange de nuitées entre particulier

TIA_Image

Night Swapping avec Cosmopolit Home est un système alternatif pour voyager sans payer l’hébergement, inventé par Serge Duriavig. On s’échange la maison/appartement et on profite des vacances sans payer 1 Euro. Il faut cumuler des nuitées, puis les échanger contre des séjours chez d’autres membres de la communauté. Les membres peuvent voyager à travers le monde et être hébergés gratuitement, selon le nombre de visiteurs qu’ils ont d’abord accueillis chez eux. Les préteurs de logement ont le choix de prêter soit l’ensemble de la maison/appartement soit uniquement une partie. Ils ont même le choix d’être présent ou pas lors de la venue des visiteurs.

Il s’agit réellement de la première plateforme collaborative d’échange de nuit entre privés. C’est un concept simple et unique qui permet de trouver un logement gratuitement partout dans le monde grâce à son propre logement.

Ce moyen de voyage permet donc de ne rien payer pour le logement tout en gardant le confort d’une maison/appartement. De plus l’immersion dans la ville et la culture est immédiate.

Vidéo:

Présentation: TIA_Echange de nuitées entre particulier

Auteurs: Marie Turrian, Aude Biollay, Sarah Namour et Tania Thompson

Sources:
http://www.innovation-touristique.com/content/l%E2%80%99%C3%A9change-de-nuit%C3%A9es-entre-particuliers
http://veilletourisme.ca/2014/01/08/jeuditourisme-2013-local-collaboratif-responsable/
http://around-thenews.blogspot.fr/2014/01/cosmopolit-home-w-il-nightswapping.html

My Room Concept

concept_room_gorge

Qui n’a jamais rêvé de loger dans une chambre d’hôtel multifonction et modulable selon l’heure du jour ? Et bien c’est chose faite grâce au projet que Maud Bury, architecte d’intérieur de profession, a crée et qui apporte une réponse aux préoccupations des professionnels de l’hôtellerie .Ce projet, qui vise avant tout le tourisme d’affaire, permettra aux businessmen d’accueillir des clients, d’organiser des séances avec des collaborateurs, de travailler, mais aussi de se reposer dans cet environnement professionnel qui peut se transformer en un clin d’œil en chambre d’hôtel. Cette métamorphose, réalisable grâce notamment à l’utilisation d’un Ipad mis à disposition, permettra de changer d’atmosphère selon les envies du client et ainsi de s’adapter aux différentes activités de la journée.

MyRoomConcept (fichier Word)

Sources :

http://www.interiorscreation.fr/my-room-concept-par-haworth-et-maud-bury/

http://www.myroomconcept.com/

http://www.mag-maison-intelligente.fr/techniques-maison-intelligente-chambre-hotel/

Auteurs :

Etienne Gallay, Naomi Gerber, Lionel Jaquier, Sébastien Maurer, Mathieu Montavon

Chaussure Dahu

« Pourquoi doit-on s’encombrer en permanence de ces coques pas pratiques, inconfortables et qui nous infligent une démarche peu académique ? »
Nicolas Frey, créateur de DAHU

De cette idée, les collaborateurs de DAHU ont mis au point la chaussure confortable par excellence qui se garde aux pieds toute la journée, permet de skier, marcher, conduire.
La marque tire son nom de d’un animal sauvage mythologique vivant dans les montagnes aux pattes plus courtes d’un côté que de l’autre.

Rapide, simple, fashion et efficace : tel est le slogan de la marque DAHU visant à apporter un confort inédit étant donné qu’elles sont 30% plus légères que des chaussures de ski normales et grâce à leur membrane waterproof et respirante. Qui plus est, l’optimisation de la qualité des matériaux rend ces chaussures respectueuses de l’environnement.
Pour les amateurs de glisse cette chaussure apporte également un rapport qualité/prix non négligeable. Il sera en effet possible d’économiser près de 150.- par rapport à l’achat de chaussures après-ski et de ski haut de gamme.
Mis en vente lors de la saison 2013-2014 les chaussures DAHU sont soumises au test de vérité du consommateur. Toutes les chances sont de leur côté pour réussir !

Auteurs : Joanna Ryter, Diane Rebstein, Mikaël Mudry, Loïc Brousoz, Alexandre Bonetto

Sources :

http://www.dahusports.com/…/dahu_dossier_de_presse.pdf

http://www.dahusports.com/

http://www.skieur.com/actu-dahu-chaussure-ski-souple

Powerpoint :

La chaussure de ski révolutionnaire

L’aéroport pas seulement pour prendre l’avion !

10003333_10153916287705459_1552922422_n

Les aéroports sont souvent associés à des lieux stressants. C’est pourquoi les grands aéroports internationaux, souhaitant lutter contre ce phénomène, ont décidé de se réinventer. Ils ont mis en place différentes structures telles que des espaces culturels, de santé, de gastronomie et de nature. En plus d’être innovante, cette tendance influence le choix du lieu de transit des voyageurs et apporte également de nouvelles recettes aux aéroports.
En conclusion, l’attente à l’aéroport ne sera plus seulement perçue comme une contrainte mais de plus en plus comme une partie de plaisir.

Aeroport_pas_seulement_pour_prendre_l’avion (ppt)

Aeroport_pas_seulement_pour_prendre_l’avion (pdf)

Auteurs :

Anchise Carole, Bassi Damien, Borlat Sandy, Devanthéry Tania, Ozbatur Melodi, Perotti Alissandre

Sources :

http://veilletourisme.ca/2013/06/11/destination-laeroport/

http://www.ledevoir.com/art-de-vivre/voyage/374303/un-cote-terre-a-terre

Industrial Tourism – Industrielles Erbe in einem neuen Licht

The Distillery historic District; Toronto

Fabriken, Mienen, Hochöfen, Getreidesilos und Giessereien; Sie alle zeugen von unserer industriellen Vergangenheit.

Auch wenn sie jetzt verlassen sind, haben sie das Potenzial Zentren der Kunst, der Kultur oder des Freizeit- und Erholungstourismus zu werden.
Überreste der industriellen Ära können dazu verwendet werden, ein kreatives und attraktives touristisches Produkt zu erschaffen.

Beispiel des Distillery Historic District in Toronto:
Das rund 5 ha grosse Gelände wurde ab 1832 von Gooderham and Worts bebaut, einem Unternehmen, das in den späten 1860er Jahren zur größten Brennerei der Welt aufstieg.
Seit 2003 ist das District eine der grössten Fussgängerzonen der Stadt und der Kunst, der Kultur und dem Entertainement gewidmet.
Cafés, Gallerien, high-end Restaurants, Theaters und angesagte Boutiquen verleihen den alten Gemäuern neuen Glanz.

Industrial Tourism

Eliane Lörtscher, Mara Kessler

Text:
http://tourismintelligence.ca/2013/12/04/industrial-heritage-gets-a-new-lease-on-life/
http://de.wikipedia.org/wiki/Distillery_District
http://www.thermalbad-zuuerich.ch

Bild:
http://dtah.com/wp-content/uploads/2012/04/distillery_image3_sm1.jpg

Party tourism

Travel, typically by people under 30 and especially prevalent in Northern Europe, to warm destinations in the Mediterranean for the purpose of indulgence in drinking, dancing, and other party behavior.” Travel on the cheap.Party tourists travel whenever possible, and take great pride in exploring and experiencing areas off the beaten path with little more than a wallet and beer in hand. Immersion with the local populace is key. Breaking bread with our brethren and then heading to the local discotheque is a classic experience shared by many party tourists.

Juliette, Lynn, Elena

Party tourism http://www.youtube.com/watch?v=bQWSeg-pHlI

http://tourismintelligence.ca/2013/09/30/dance-til-dawn-with-party-tourism/

http://www.bbc.co.uk/learningzone/clips/effects-of-clubbing-tourism-in-ibiza/1428.html

Key words: Party, Ibiza, Berlin, Influence in tourism

 

 

 

Airbnb – privater Wohnraum vermieten und Geld verdienen

untitled

Airbnb, gegründet im August 2008 mit Sitz in San Francisco,  ist ein gemeinschaftlicher Marktplatz, auf dem Menschen einzigartige Unterkünfte auf der ganzen Welt inserieren, entdecken und buchen können — online oder vom Mobiltelefon aus.

Egal ob eine Wohnung für eine Nacht, ein Schloss für eine Woche oder eine Villa für einen ganzen Monat – Airbnb führt Menschen in einzigartigen Reiseerlebnissen zusammen, in jeder Preisklasse und in über 34’000 Städten und 192 Ländern.

Mit einer ständig wachsenden Zahl von Nutzern ist Airbnb der einfachste Weg, mit  freien Wohnraum Geld zu verdienen und eine perfekte Möglichkeit eine Unterkunft zu suchen, für alle die, welche Ferien fernab vom Pauschaltourismus verbringen wollen.

Präsentation: Airbnb

Autoren: Alisa Zaugg & Sibylle Frey

Quellen:

http://de.wikipedia.org/wiki/Airbnb

https://www.airbnb.de/

http://www.tagesanzeiger.ch/zuerich/region/Gezielte-Suche-nach-AirbnbAnbietern-/story/29953094?dossier_id=2224

http://www.20min.ch/schweiz/bern/story/18958252

Café Ziferblat

Ziferblat, London

Wie wäre es mit einem Ort zum Verweilen, an dem sich fremde Menschen treffen und niemand gedrängt wird? Wo Tee, Kaffee, Gebäck, Obst, Gemüse und Toast auf’s Haus gehen? Wo auch Mitgebrachtes selbst gegessen und die Küche selbst bedient werden darf?
Das alles gehört zu einer Idee – der Idee des zeitlosen Cafés Ziferblat in London.
Ivan Meetin, der schon neun Cafés dieser Art in Russland und eines in der Ukraine führt, möchte auch den Engländern den Stress im Berufsalltag und Zuhause rauben. Der optimistische Moskauer verlangt drei Pence pro Minute – das macht etwa 2.20 Euro in der Stunde, was sich für eine längere Auszeit auf jeden Fall lohnt. Beim Eingang wird die Ankunftszeit notiert, dann nimmt man sich einen stehen gebliebenen Wecker mit an den Tisch und bezahlt am Ende den erfolgten Preis. Sie lässt sich also ganz leicht ablesen und diejenigen, die sich beeilen müssen, zahlen dementsprechend auch weniger.
Klavier, Schallplattenspieler und Bücher lockern die Atmosphäre im Teilzeitwohnzimmer auf. Ob Student, Geschäftsmann oder Künstler – jeder ist hier herzlichst willkommen.

Milanka Perić & Adrian Roesti, 702_A
TIA_Blog_Cafe_Ziferblat_MP_AR

L’aqualudisme

Aquariaz_fiche_webzine

L’aqualudisme est une nouvelle tendance qui ne cesse de se développer, dû à la saturation du marché des centres de bien-être. Le but étant de rompre avec l’image médicale du thermalisme en le rendant plus attractif et ludique. Un centre de bien-être qui ne propose qu’un service de base tel que les bains et un sauna se verra rapidement devancé par la concurrence. Le principe de bien-être reste au goût du jour, mais en complément on y trouve des activités conviviales pour toute une famille, ce qui permet un temps de relaxation pour les parents et une activité ludique pour les enfants. Ces derniers proposent des activités variées comme des lits à bulles, des bains musicaux, des lumières relaxantes, des grottes d’eau froide, des toboggans pour les enfants, des mises en scènes visuelles et sonores. Grâce à l’aqualudisme la détente et le loisir sont réunis pour toutes les générations.

Les stations de montagne françaises, comme les thermes de Saint Gervais ou encore la station d’Avoriaz, misent beaucoup sur ce nouveau concept qui permet un nouveau produit d’appel intervenant dans le choix de la station, en été, et un complément d’offre en hiver.

Grâce à ce succès, l’aqualudisme traverse ces dernières années les océans pour se développer en Amérique et en Asie. Cette nouvelle branche du tourisme est donc plein d’avenir.

Auteurs:

Alexandra Butty, Noémie Fürst, Marc Beaud & Loreley Turrian

Sources: