World Cup 2014 and its influence on the host country Brazil

In this presentation, we looked at the main effect of the world cup on tourism in Brazil which is the host country. First, we tried to understand how the world cup was organized by the FIFA and the host country and then to understand better the transformations due to this international event, we started by browsing some basic information about Brazil. After that, we focused on tourism fluctuation. Finally, to make people think to a better way to do things, we had a quick overview of the controversy about the world cup in Brazil.

TIA Brazil World Cup 2014

Sources

Fédération Internationale de Football Association (FIFA) – FIFA.com www.fifa.com
http
://www.fifa.com/index.html
Dauden, C. (2013, 17 June) No, I’m not going to the world cup. . Retrieved from https://www.youtube.com/watch?v=ZApBgNQgKPU
Dauden, C. (2013, 22 July) Yes, you can still go to the world cup. . Retrieved from https://www.youtube.com/watch?v=-8Zrxr8r-fY
Geology. (n.d.). Retrieved June 03, 2014, from http://geology.com/world/map/map-of-brazil.gif
MasterclassBrazil. (2014). MasterclassBrazil. Retrieved June 03, 2014, from http://masterclassbrazil.com/market-overview-brazil/brazil-invests-86-billion-hosting-2014-world-cup/
Media Web Britannica. (n.d.). Retrieved June 03, 2014, from http://media.web.britannica.com/eb-media/89/64789-004-8180467E.gif
Petroff, A. (2014, May 14). CNN Money. Retrieved June 03, 2014, from http://money.cnn.com/2014/05/14/pf/world-cup-travel/
The Economist online. (2011, November 01). The Economist. Retrieved June 03, 2014, from http://www.economist.com/blogs/dailychart/2011/11/focus
Wikipedia. (2014, May 11). Wikipedia. Retrieved June 03, 2014, from http://en.wikipedia.org/wiki/Economy_of_Brazil

 

Maya Simon Romona Sigg, Clio Tetonni

Advertisements

DMO Fallstudie Zermatt

Zermatt ist ein erfolgreicher Tourismusort. Die Besucher kommen aus aller Welt, um ihre Ferien in der eindrücklichen Bergwelt von Zermatt zu verbringen und weil sie den Berg aller Berge, das Matterhorn, einmal in natura erleben wollen. Das Matterhorn ist nach wie vor der Garant für den Erfolg in Zermatt und es wird es auch bleiben. In Zermatt pulsiert das Leben. Shops, Cafés, Bars und gediegene Hotel-Lounges bieten Abwechslung. Zermatt ist aber auch das Walserdorf mit über 500 Jahre alten Holzhäusern. Alles ist zu Fuss erreichbar – auch romantische Quartiere und ruhige Winkel.

zermatt9

DMO Zermatt

Koordination und Kooperation in Zermatt

Autorinnen: Aline Fankhauser, Eliane Lörtscher, Salome Mutter, Vanessa Odermatt, Deborah Taugwalder

Quellen
http://www.zermatt.ch/
http://www.matterhornparadise.ch/de
Tourismusbüro Zermatt

DMO Flims – Laax – Falera

Der Begriff LAAX bezeichnet das Skigebiet von Flims-Laax-Falera im Schweizer Kanton Graubünden, das sich aus dem Zusammenschluss der Bergbahnen Flims (Weissen Arena Gruppe) mit den Bergbahnen Crap Sogn Gion ergab.
Mit der Gründung der FLFM AG wird die Destinationsbildung vorangetrieben. Die Gemeinden Flims, Laax und Falera haben mit touristischen Partnern die Flims Laax Falera Management AG (FLFM AG) gegründet. Die FLFM AG ist eine Voraussetzung für das Funktionieren des neuen Rollenmodells in der Destination.
Die Weisse Arena Gruppe ist für die Vermarktung der Destination Flims Laax Falera verantwortlich. Das Winterangebot wird ganzjährig unter der Marke LAAX, während das Sommerangebot unter der Marke Flims positioniert wird. Eine Destination, zwei Marken.

Laax Winter  2009, NoName Park

DMO – Infographie
DMO_Infographie

DMO – Analyse
Alpenarena Flims Laax Falera2_Analyse

Autorinnen: Anina Sonderegger, Murielle Burger, Nathalie Hägler

Quellen:
http://www.gemeindeflims.ch/data/pages/documents/DMO_Flims_Laax_-_R_ckblick_und_Ausblick_%2807.05.2012%29.pdf
http://www.gemeindeflims.ch/go/DMOFlimsLaax
http://www.gemeindeflims.ch/data/pages/documents/FLFStrategie_120507.pdf
http://www.weissearena.ch/
http://www.google.ch/images

Zurich Destination Management Organization

 

general_view_day-zurich

Zurich is one of the most touristy cities in Switzerland. This destination provides many different attractions, such as cultural activities like the FESPO, and the well known Freestyle Festival, which are well promoted by Zurich’s Destination Management Organization. They do not only promote the city itself, but the whole canton of Zurich.

Tourists can profit from their well structured website, where they can find a lot of information about the region, its attractions, tours, hiking trails and much more.

By Martina Wiederkehr, Sally O’Brien, Ramona Sigg
702_e

Infograph Zurich DMO

Report about Zurich

 

Sources:

Beritelli, P., & Laesser, C. (06. 11 2013). Getting the cash-cow directors on board—An alternative view on financing DMOs. Journal of Destination Marketing & Management.

Novakovic, C. (2013). UBS Outlook. Switzerland: UBS.

Presenza, A. & Sheehan, L. & Ritchie, J. (2005) Towards a model of roles and activities of destination management organizations.

Tourismus, Z. (2012). Jahresbericht 2012. Zürich: Zürich.

Zürich. (2014). Zürich World Class Swiss Made. Retrieved May 14, 2014, from http://images.gadmin.st.s3.amazonaws.com/n19666/images/zuerich/keyvisuals/general_view_day-zurich.jpg

Zürich World Class Swiss Made. (2014). Retrieved May 14, 2014, from http://www.zuerich.com/de/Besucher.html

Destinationsmanagementorganisation Lenzerheide

Lenzerheide

Die Destination Lenzerheide wird gut durch die Lenzerheide Marketing und Support AG (LMS) vermarktet. Die LMS ist in verschiedenen Missionen und Aktivitätsfelder erfolgreich tätig. So ist sie für die Gestaltung der Webseite, Social Marketing aber auch für bekannte Projekte wie DAS ZELT, der Lenzerheide Skicross oder auch für verschiedene Bike Events verantwortlich. Es wird zudem eine zielgruppengerechte Positionierung verfolgt um die Destination im Sommer wie auch im Winter attraktiv zu vermarkten.

Tabea Bernert, Sibylle Frey, Dominic Saric

DMO Infografik

Fallstudie Sommertourismus Lenzerheide

Champéry Tourisme

Ce travail s’intéresse aux problèmes liés à la saisonnalité dans la station alpine valaisanne de Champéry. Il a donc pour objectif d’observer quelles sont les solutions trouvées par l’office du tourisme pour équilibrer les fréquentations hivernales et estivales. Pour ce faire, nous avons rencontré Madame Nathalie Richard, Front office manager au sein de Champéry Tourisme, lors d’un entretien le 5 mai dernier. Il en résulte, dès lors, une nette différence entre ces deux principales saisons. Cependant, la station s’efforce d’atténuer cette différence en proposant de nouvelles offres estivales. Par ailleurs, Champéry Tourisme proposant des offres à des clientèles très ciblées, une alternative serait à considérer, soit un regroupement des offres amenant à l’élargissement des publics cibles, afin de développer l’attractivité de la station.

Image1

EC_702C_2014

Auteurs : Carole Anchise, Damien Bassi, Sandy Borlat, Tania Devanthéry, Melodi Özbatur, Alissandre Perotti
Classe : 702_C, 2014
Professeur : Alexis Tschopp, Incoming

Sources : Champéry Tourisme. (2013). Rapport de gestion. Champéry
UBS Outlook. (2013).Tourisme alpin, Défis et opportunités, p.28
http://www.champery.ch/

Analyse de destination: Villars-sur-Ollon

Villars_ete_villars2_T

Villars-sur-Ollon est une station de ski familiale des Alpes vaudoises, qui proposent différentes activités en été comme hiver des séjours dans un cadre idyllique, reposant et authentique. Ce travail s’est penché sur le défi UBS de la diversification de l’offre, plus particulièrement l’offre estivale. Ce rapport analyse cette dernière, en expliquant les différents évènements et activités présentes au sein de la station. Dans un second temps, il décrit, grâce aux informations transmises par le président, Jean-Christophe Lack, de l’office du tourisme, les projets en cours de réalisation au sein de la station, qui permettront une croissance du taux d’occupation aussi bien en été qu’en hiver.

Rapport et Poster – Villars-sur-Ollon

Auteurs :

Alexandra Butty, Noémie Fürst, Marc Beaud et Loreley Turrian

Sources :

Villars Tourisme. (2012). Rapport annuel Villars Tourisme 2012. Villars-sur-Ollon, Suisse : Villars Tourisme

UBS. (2013). UBS Outlook, impulsion pour la gestion d’entreprise : Tourisme Alpin, défis et opportunités. Suisse : UBS

Analyse de destination – Canton de Vaud

stsaphorin

Ce rapport d’analyse de destination se penche sur l’Office du Tourisme du canton de Vaud (OTV) qui regroupe tous les offices du tourisme (OT) vaudois. Ce cas a été étudié à travers la thématique « collaborer mieux et plus étroitement » tiré du document d’UBS Outlook (2005), car une forte collaboration existe entre l’OTV et ses différents partenaires. Cette coopération a pour but de réunir leurs forces afin de promouvoir au mieux la région. Ces collaborations se déclinent sous deux angles. Tout d’abord, l’intégration verticale, qui comprend les relations avec Suisse Tourisme et les offices du tourisme locaux. Ensuite, l’intégration horizontale, qui, elle, comporte les partenariats avec les autres offices du tourisme cantonaux. L’OTV veille à maintenir ces liens, parce qu’ils sont très importants.

Auteurs :

Benjamin Pawellek, Michael Spaethe, Anaïs Fatio, Maude Dubrit & Sabrina Vuillemenot (702_d)

Sources :

  • UBS Outlook. (2005). Tourisme : Destinations touristiques et sociétés de transport – les défis. Suisse : Zurich
  • Office du Tourisme du canton de Vaud. (2014). Récupéré sur http://www.region-du-leman.ch/fr/

Rapport de destination et infographie

 

 

 

Analyse de destination : Tourisme neuchâtelois

La question de la préservation de l’environnement et de l’écologie est de plus en plus présente au sein de notre société. La plupart des villes de la planète tentent de s’investir pour la protection de l’environnement. Il est important de faire remarquer que les touristes et les autochtones peuvent représenter une menace environnementale, s’ils représentent une grande concentration dans un même lieu donné au même moment. Il est donc pertinent de se demander, si au-delà du canton et de son administration, il y a d’autres acteurs qui jouent un rôle dans la politique écologique. Parmi bon nombre d’entre eux, nous nous sommes intéressés aux offices de tourisme, plus précisément celui de Neuchâtel pour connaître les actions pratiquées par celui-ci allant de ce sens.

Auteurs: Alexandre Bonetto, Loïc Brousoz, Mikaël Mudry, Diane Rebstein, Joanna Ryter

Le Parisien.(2012). Les vélos taxis envahissent Paris. Récupéré sur: http://www.leparisien.fr/espace-premium/air-du-temps/les-velos-taxis-envahissent-paris-05-09-2012-2150759.php

Neuchâtel Tourisme. (2014). Villes et patrimoine. Récupéré sur : http://www.neuchateltourisme.ch/fr/decouvertes/villes-et-patrimoine.htmlNeuchâtel

Urbaine. (2014). Promenades. Récupéré sur : http://www.urbaine.ch/promenades/

TourismeneuchâteloisTIA_702c_2014

Analyse de destination : Morges

MorgesRegionTourisme

Morges Région Tourisme (MRT) a la volonté d’améliorer ses conditions touristiques depuis maintenant deux ans. C’est pour cette raison que l’Association de la Région Cossonay-Aubonne-Morges (ARCAM) a décidé de prendre les choses en main et de mettre en place une nouvelle organisation de la région touristique, qui permettrait aux communes faisant partie du District de Morges (DM) de rassembler leurs atouts touristiques et financiers, et de bénéficier d’une meilleure promotion et structure touristique.

Cependant, certains obstacles se dessinent puisqu’on constate que ce projet de régionalisation devait être effectif à partir de cette année. Le projet de l’ARCAM se retrouve retardé pour une question d’indétermination de certaines communes à prendre part à la régionalisation. Le directeur de MRT, Ermanno Castelli, nous témoigne des difficultés auxquelles il doit faire face.

Auteurs: Satou Dosso, Mélanie Hirt, Annika Mattsson, Gala Mayi-Miranda, Marie Pittet, Isabelle Tissot

702_C 2014

Sources: 

ARCAM. (2012). Réorganisation du tourisme dans le district de Morges. Récupéré sur http://www.arcam-vd.ch/pdf/rapport_technique_reorganisation_tourisme.pdf

ARCAM. (2013). Tourisme info. Récupéré sur http://www.lachaux.ch/net/com/5474/Images/file/2013/ARCAM-info2.pdf

Morges Tourisme. (2012). Rapport d’activités 2012. Morges : Imprimerie Hermann.

UBS SA. (2013). UBS Outlook : Destinations – Coopération indispensable. Zürich UBS SA

Analyse Morges + Infographie