Urban ecotourism: How urban tourism could be sustainable and environmentally friendly?

urban ecotourism

 

Abstract

This case study will present the new trend of the urban ecotourism. It is common knowledge that green tourism is trendy. The cities are now involved in this trend. A lot of cities have begun to launch initiatives to try and develop the concept of linking social demand, economic needs and environmental requirements. This article will determine if urban tourism can become sustainable and environmentally friendly. The first part will include the explanation of the concept. The second part will present some existing examples around the world and particularly in Switzerland.

Key words: Urban ecotourism, green tourism, tourism, trend, Paris, Toronto, Lausanne

Authors: Alexandra Butty, Justine Berclaz, Morgane Pfefferlé and Julia Maret 703_e

Source: Case study – Urban ecotourism – 703e Tuesday, the 11th of November 2014

Advertisements

Do you speak Touriste?

Doyouspeaktouriste

Immer wieder hört man, dass es sich die Franzosen mit Touristen schwer tun. Die Freundlichkeit lässt zu wünschen übrig und ihre Fremdsprachenkenntnisse sind mangelhaft. Das Fremdenverkehrsamt der Region Paris lancierte kürzlich zusammen mit der französischen Industrie- und Handelskammer die Kampagne „Do you speak touriste?“.

Ziel der Kampagne ist es, den Pariser Receptionisten, Kellnern und Taxifahrern einen Ratgeber zur Verfügung zu stellen, damit sie wissen auf was welche Nationalität besonders Wert legt. Zudem beinhaltet die Seite auch die wichtigsten Floskeln in den Fremdsprachen. Paris als Welttourismusstadt muss unbedingt freundlicher werden um seine Touristen halten zu können.

Eine nützliche Seite, die einen schnellen Überblick zum Ferienhalten der verschiedenen Nationen liefert. Nicht nur für Pariser Touristiker – sondern auch für Tourismusstudenten.

Präsentation: Do you speak touriste

Quellen:

– http://doyouspeaktouriste.fr/#&panel1-1

– http://veilletourisme.ca/2013/07/04/clin-doeil-un-guide-pour-mieux-connaitre-nos-touristes/

Autorinnen: Johanna Schnider & Jasmine Noti

Snowkiting

Imaginé par un surfeur américain dans les années ‘80, en vogue sur les vagues hawaïennes dès la fin des années ’90, le «surf cerf-volant» a traversé les océans pour atterrir sur les pistes enneigées des Alpes. Sur skis ou sur snowboard, le snowkiting s’enseigne comme en témoigne l’ouverture d’une école à Ried-Brigue, région du Simplon pauvre en lignes à haute tension. De la croisière tranquille aux sauts acrobatiques, la glisse en cerf-volant est ouverte à tous. La technique serait d’ailleurs beaucoup mieux maîtrisable sur la neige que sur l’eau, assurent les spécialistes.

.snowkiting Simplon

Nous avons pu constater qu’il y a des écoles qui proposent cette activité en Suisse  au Simplon ou Silvaplana aux Grisons. Une école a d’ailleurs fermée ses portes à Champéry. Autrement, cette activité est pratiqué un peu partout au monde comme en Russie, Canada, France , Suisse, Autriche, Norvège, Suède et bien sûr au nord des Etats-Unis.

La Swiss Snowkiting School propose des cours de snowkiting au Simplon Pass et aussi du snowkite safari en petit groupe.

snowkiting

Nous avons pu prendre contact avec le responsable Monsieur Pascal Nessier et qui a eu la gentillesse de répondre à nos questions par e-mail :

Aline & Benoît : Nous aimerions savoir depuis combien de temps votre école est ouverte ?

M.Nessier : Notre école est ouverte de décembre à avril et cela dépend aussi des conditions de la neige. Nous proposons nos cours depuis 10 ans maintenant.

Aline & Benoît : Quel est l’âge de la clientèle, jeune ou l’âge n’est pas important ?

M.Nessier : Nous avons une clientèle de tout âge, principalement entre 25- 50 ans

Aline & Benoît : Est-ce qu’il y a des clients qui font cette activité pour la compétition comme pour le Global Tour 2013 en Suisse ?

M.Nessier: Les clients que j’ai, ne viennent pas pour s’entrainer pour la compétition. Les personnes qui font de la compétition s’entrainent soi-même.

Aline & Benoît : Est-ce que vous envisagez d’ouvrir une école dans un autre pays ou ville ?

M.Nessier : Jusqu’à présent, je ne planifie pas d’ouvrir d’autre école .

Aline & Benoît : Y a-t-il de la concurrence dans votre branche avec d’autre école.

M.Nessier : Il n’y a pas vraiment de compétition. Il y a d’autre école en Suisse mais ne sont pas professionnelles en Valais. C’est limité selon l’espace de l’enseignement comme par exemple au Simplon.

Grâce aux renseignements fournis par Monsieur Nessier, nous pouvons remarquer que les personnes intéressées et qui pratiquent cette activité sont bien de tout âge. Ceci nous montre que le snowkiting touche un large public. Cependant, nous constatons que cette activité dépend également des conditions météorologiques tout comme le ski.

Il y a aussi différents forums qui ont été créé pour échanger les expériences, vidéos entre internautes. Nous avons pu voir que c’est une activité riche en émotion. Un championnat du monde de snowkiting de longue distance va se dérouler cette année au mois d’avril en Norvège.

Cependant en Suisse il y a des réglementations à propos du snowkiting. Il est pratiqué dans le pays un peu partout mais il n’est pas autorisé sur les pistes de ski balisées car il y a trop de risques de collisions avec d’autres skieurs. De plus la présence des câbles des remontées mécaniques peut s’avérer très dangereuse. D’après le directeur des remontées mécanique de Grimentz-Zinal, il serait inconscient de pratiquer cette activité au milieu d’autres randonneurs ou skieurs. Selon lui, l’office fédéral de l’aviation civile décide de l’attribution des autorisations des sports de glisse sur neige à voile. Après avoir contacté l’OFC, la réponse à la question de l’autorisation de pratiquer le snowkiting sur des pistes balisées est bien évidemment négative. En Suisse la pratique du snowkiting se fait sur différents « spots ». Les spots sont découverts par des snowkiteurs. Pour citer les plus connus de Suisse, on trouve Le Pas de Cheville, le col de Grimsel, le col du Simplon, le col de Balme, les Crozets, le Chasseral.

Le snowkiting a pu s’imposer à travers ces dernières années tant sur la scène mondial et tant en Suisse. Les écoles sont présentes ce qui signifie qu’il y a une demande de la part des skieurs et snowboaders et aussi cette activité est proposé dans les Smartbox. Nous vous conseillons de faire un essai cet hiver pour être dans le vent !

snowkiting

Perroud Aline & Caloz Benoît 701D

Source :

Contact téléphonique du 3 janvier 2013 avec les remontées mécaniques de Zinal- Grimentz

Contact téléphonique avec l’OFAC pour la réglementation des sports de glisse à voile

Contact téléphonique avec l’Association Suisse des parapentistes

Ecole de Snowkite Suisse : http://www.snowkiting.ch

E-mail échangé avec M. Nessier en janvier 2013

Forum: http://www.kiteforum.com/viewtopic.php?f=6&t=2312296

Snowkite festival Amerique: http://www.snowkitetour.com/

Snow kiting Guide www.Kiteteam.ru

Snowkite : http://fr.wikipedia.org/wiki/Snowkite

Swiss Riders Community www.kitesnow.ch