Tourism in the Maldives – the environmental impacts

The environmental changes caused by tourists are a publicly discussed topic nowadays. Nevertheless, we still do travel in masses and therefore have a great impact on the environment. The Maldives, a growing destination, has had many issues in past years with negative environmental changes and not long ago started to implement regulations in order to diminish the growing problems, such as coral reef destruction or rise of the sea level. In comparison, Switzerland is also facing problems, but they are of a different kind. The alpine destination focuses on the nature that needs to be preserved and tries to find a solution for the melting glaciers. We wrote this paper to help the readers understand to what extent their journeys and choices of destinations have an impact upon the environment and how destinations manage the issues.

maldives

703e_MaldivesCaseStudy_2014

Keywords: Maldives, Switzerland, environmental change, impacts of tourism

Authors: Bonk Sophie, Fäh Sira, Fan Xuxiangru, Gilliand Mélissa & Sottaz Justine


 

Advertisements

Customer Happiness Index

In this paper, we are going to analyze the new trend in the hospitality sector that is the customer happiness index. We will give a small introduction and explanation about the topic and finally present the results we found. The aim is to see whether companies are already using this trend and if not, if it would be possible to implement it in Switzerland.

Customer Happiness Index

Case study.final

Charlotte Raemy, Laura Risse, Giulia Robbiani, Clio Tettoni

Eco-friendly & sustainable hotels

The aim of this paper is to analyze how ecological hotels are defined and managed. Thanks to our research, we were able to have a more precise idea of the situation worldwide. Through an example, we could understand the key points of this topic and how the concept is applied in practice. We found relevant articles, which allowed us to go more in depth in our study. Finally, comparing the situation to Switzerland we realized that luxury hotels are more and more appealing customers with their innovations. However, mid-priced hotels have still efforts to provide.

Case study: 703_E_Casestudy_Ecofriendly&sustainablehotels_2014

Students: Christelle Deillon, Juliette Lingg, Jeannine Müller & Maud Petigas 703_e (2014)

703_E_Poster_Ecofriendly&sustainablehotels_2014

Les aires d’autoroutes revisitées

Introduction

De nouvelles aires d’autoroute qui offrent des espaces conçus pour orienter le visiteur et l’inviter à rester sur le site. L’espace est moderne et coloré, il y a des jeux pour les enfants et une garderie. On y trouve aussi des restaurants, des toilettes high-tech, une zone Wi-Fi, des épiceries et des écrans d’informations routières, météorologiques et touristiques.

Description du concept

L’avantage de ces aires d’autoroute est d’offrir aux voyageurs une vue magnifique sur des paysages fleuris et des prairies, plutôt que sur un flux de voyageurs pressés dans leur voiture. L’ambiance qui règne sur ces aires réaménagées est donc propice à la détente et à la découverte des produits locaux qui sont présentés sur des marchés. Les voitures électriques sont également invitées à faire une halte à ces aires, tout en profitant de recharger leur voiture grâce à une borne de charge rapide universelle. Les voyageurs ont aussi la possibilité de s’informer sur les principaux sites touristiques de la région grâce à des bornes tactiles d’information.

Leur nouveau projet sur l’autoroute du Soleil, l’aire de la Chaponne, situé entre Paris et Lyon, accueille sur son site un bâtiment des plus designs, respectueux de l’environnement et offrant bien évidemment aux voyageurs des services tels qu’une dizaine d’enseignes de restaurants, des aires de jeux pour les enfants, des espaces dédiés à la détente, zone de wifi gratuite, la possibilité de recharger les véhicules électriques etc.

Elior, le principal promoteur, ensemblier et opérateur de ce nouveau concept développe un vrai savoir-faire dans l’art de divertir les voyageurs souvent à la recherche de lieux permettant de coordonner détente et le temps qu’ils ont à disposition.

Pour la construction de ce nouveau bâtiment, le groupe Elior s’est approché du célèbre architecte Ora-ïto, connue pour sa collaboration avec de prestigieuses marques telles que Louis Vuitton ou Roche Bobois. L’élégant complexe de l’aire d’autoroute de la Chaponne a été construit selon des normes de qualité ; basse consommation (BBC) et Haute Qualité Environnementale (HQE).

Même le géant suédois, Ikea, plus connu pour ces meubles et aménagements intérieure en tout genre, s’y est mis. Il propose une aire d’autoroute où le concept est de mettre à disposition des lits, avec tout le confort nécessaire, pour permettre aux conducteurs de se reposer. Outre le fait d’exposer leurs produits et d’en faire leur promotion, cette initiative entre dans un but de réductions des somnolences au volant.

Conclusion

Ces nouveaux concepts d’aire d’autoroute revistées permettent aux conducteurs de se ressourcer le temps qu’ils ont en besoin, de pouvoir respirer l’air frais ou simplement de recharger leurs batteries, qui s’épuisent facilement lors de longs trajets. Cela permettrait donc aussi de baisser le risque d’accident au volant dû à la fatigue. Les chiffres prouvent que le plus grand nombre d’accident de la route se fait avec des voitures et que 8% des accidents sont dû à la fatigue. (Les bilans annuels de la sécurité routière, 2013).

Présentation : TIA_PPT

Auteurs : Daphne Burgat, Mikael Mudry, Diane Rebstein et Joanna Ryter

Sources :

Domergue, N. (2013). La pause sur autoroute revisitée. Récupéré sur : http://veilletourisme.ca/2013/03/05/clin-doeil-la-pause-sur-autoroute-revisitee/

Elior. (2014). Changer la vision de la mobilité et de la pause sur les autoroutes. Récupéré sur : http://www.elior.com/concessions/changer-la-vision-de-la-mobilite-et-de-la-pause-sur-autoroutes

Emilie, E. (2011). IKEA ouvre son « hôtel éphémère ». Récupéré sur : http://www.lesreceptionstendances.com/evenements-2/ikea-ouvre-son-«-hotel-ephemere-»/

Huijgen, A. (2012). L’aire d’autoroute change d’ère. Récupéré sur : http://www.lefigaro.fr/societes/2012/08/10/20005-20120810ARTFIG00475-l-aire-d-autoroute-change-d-ere.php

La sécurité routière française, (2014). Les bilans annuels de la sécurité routière en France. Récupéré sur : http://www.securite-routiere.gouv.fr/la-securite-routiere/l-observatoire-national-interministeriel-de-la-securite-routiere/bilans-annuels/les-bilans-annuels-de-la-securite-routiere-en-france

La Fondue: De l’emblème helvétique à l’attraction touristique

Gstaad 1Que ce soit pour la beauté de ses paysages, l’adrénaline procurée par le relief de ses montagnes ou le calme ambiant de certaines de ses régions, cela fait bien longtemps que la Suisse attire de nombreux touristes. Riche en traditions gastronomiques, la Suisse propose, entre autres, l’incontournable fondue au fromage. Plus qu’un simple plat, cet emblème helvétique est devenu un réel attrait touristique.

Ce travail tend à démontrer qu’allier les délices de la fondue à une activité touristique permet de vivre une expérience gustative et divertissante.

Par le passé, la fondue s’est inscrite dans le quotidien des classes sociales et est aujourd’hui devenue un met incontournable. En effet, la fondue était à l’origine un plat courant chez les paysans producteurs de fromage, qui se servaient de pain sec qu’ils trempaient dans un reste de fromage qu’ils faisaient fondre. Mais pour la population, consommer du fromage était un luxe. La fondue n’étant plus un plat réservé aux familles paysannes, elle est désormais une véritable tradition et un “must” à découvrir pour de nombreux touristes. Cette nouvelle tendance n’a pas échappé aux professionnels du tourisme qui proposent de plus en plus des mélanges subtils entre fondue et activités touristiques, dans le but de réjouir les esprits et les papilles.

Il est possible de déduire que ce type de divertissement touristique représente une nouvelle vision de la fusion de l’offre originelle et offre dérivée. En effet, il existe différentes raisons qui peuvent pousser les entrepreneurs du secteur touristique à inclure la fondue dans leur offre. Certains d’entre eux profitent de cette fusion pour diversifier leurs prestations et se différencier de leurs concurrents. Pour d’autres, c’est aussi une manière de rentabiliser les remontées mécaniques. D’un point de vue marketing, on assiste à un élargissement du ciblage de la clientèle. En effet, le ciblage ne se restreint plus qu’aux amateurs de sports mais également aux fins gourmets. Le choix d’activités touristiques effectué par le client repose sur un positionnement marketing efficace, puisqu’une plus-value est amenée à l’offre touristique grâce à la fondue. De plus, cela permet aux clients de vivre une expérience hors du commun dans un cadre idyllique et donc d’en retirer une expérience vécue unique.

Exemples

Nombreux sont les exemples qui illustrent l’insertion de la fondue, ou même de la gastronomie en général, dans le cadre d’une activité de loisirs.

Fondue Land Gstaad

Installés au grand air dans un caquelon géant, pouvant accueillir jusqu’à huit personnes, la région de Gstaad offre en toute saison, une expérience insolite alliant saveurs et panorama.

Munis d’un “sac à dos fondue”, que vous aurez préalablement commandé auprès d’une des quatre laiteries partenaires, vous pourrez choisir entre deux promenades qui vous ouvriront l’appétit avant d’arriver au caquelon.

Une fois au sommet, profitez de partager avec vos proches un moment convivial dans un cadre enchanteur !

Luge nocturne aux Diablerets

Après l’effort, le réconfort !

Les Diablerets proposent en haute saison, à raison de trois jours par semaine, une descente de nuit en luge, à la lueur des lampes frontales, accompagnée d’une fondue et d’un vin chaud à l’arrivée.

Fondue entre ciel et terre à Gruyère

Montez à bord d’une télécabine du ¨Rapido Sky¨ et dégustez dans les airs une délicieuse fondue gruérienne durant un trajet de 45 minutes.

Forfait Panorama – Fondue au Moléson

De juin à octobre, le forfait panorama comprend non seulement l’aller-retour en funiculaire et téléphérique mais également la délicieuse fondue à l’arrivée au restaurant ¨Le Sommet¨, à plus de 2002 mètres d’altitude, dans un cadre à couper le souffle.

 

Illustration des exemples

La Fondue Infographie

Auteurs: Aïda Basic, Clara Bryois, Cindy Garcia, Leila Ricard, Nadia Schito, Noémi Som.

Sources :

http://www.diablerets.ch/fr/hiver/piste-luge/luge-nocturne

fonduehttp://www.gstaad.ch/fr/profiter/restauration/fondueland-gstaad.html

http://www.lebendigetraditionen.ch/traditionen/00112/index.html?lang=fr

La découverte d’une destination à travers les sports de paggaie

paggaieLes sports de pagaie (Paddlesports) connaissent un engouement toujours plus important en Amérique du nord. En effet, aux Etats-Unis, entre 2010 et 2012, le nombre de personnes pratiquant le kayak a augmenté de 20%, tandis que la pratique du stand up paddle a augmenté de 36%. Pour rappel, le stand up paddle (SUP) est une activité qui consiste à se tenir debout sur une planche, et à se déplacer à l’aide d’une pagaie. C’est un sport polyvalent, accessible à tous, et praticable sur eau agitée ou calme.

De nombreuses entreprises se sont développées en Amérique du nord autour de la pratique du kayak, proposant des sorties guidées alliant découverte des produits du terroir ou de la destination et sorties en kayak par exemple.
https://www.youtube.com/watch?v=Cw3cTFrXhMU
En Europe, la pratique touristique du kayak est également développée, notamment en France, dans les gorges de l’Ardèche ou dans les gorges du Verdon. En Suisse, Il existe aussi une offre touristique au niveau du kayak. Un site internet répertorie les différents parcours possibles : http://www.kanuland.ch/fr/suisse-en-canoe.html

Cependant, la pratique sportive et individuelle du SUP se développe (nouvelle tendance), mais reste peu exploitée touristiquement. En Suisse par exemple, il n’existe que quelques possibilités de découvrir une région en SUP comme sur le lac de Thun ou sur le lac de Zürich. Mais étonnement, l’offre touristique sur le lac Léman alliant découverte de la région et pratique du SUP est encore inexistante.
http://www.ideecadeau.ch/events/E213118–stand-up-paddle-safari-adventure.html
http://www.spiez.ch/fileadmin/media/pdf/tourismus/Prospekt_Kanuweg_Thunersee_2014.pdf

Il serait intéressant de développer une offre touristique sur la Riviera avec différents parcours entre Villeneuve et Lausanne, par exemple. En effet, la région offre la possibilité de combiner pratique du SUP, découverte des attractions culturelles de la région et découverte des produits du terroir régionaux.

Auteurs: Repond, A., Rey-Bellet, F., Turrian, M.& Wider, L.

Présentation: les sports de pagaie; PPT

Sources:

Barry, C., (2014, 4 septembre), Découvrir la destination à la pagaie, Réseau Veille Tourisme, récupéré sur : http://veilletourisme.ca/2014/09/04/decouvrir-la-destination-a-la-pagaie/
The Coleman Company and Outdoor Foundation, (2013), 2013 Special report on paddlesports, récupéré sur: http://www.outdoorfoundation.org/pdf/ResearchPaddlesports2013.pdf

Le Bleisure

bleisure

En 2014, la séparation entre vie professionnelle et personnelle est de moins en moins
évidente. C’est l’occasion pour le tourisme d’affaire de s’adapter aux nouveaux voyageurs
sous une forme innovante: le bleisure. Sous l’impulsion de la génération Y, cette nouvelle
forme de tourisme allie voyages professionnels et loisirs. Ce nouvel élément permet un
élargissement et une adaptation de l’offre touristique dans les villes principalement. Certaines, comme Genève en Suisse, ont pris les devants et se sont d’ores et déjà adaptées à la nouvelle clientèle du bleisure.

Rapport: Le Bleisure et la génération Y

Infographie: Infographie

Auteurs:  Turrian, M., Repond, A., Rey-Bellet, F. & Wider, L.

Sources:

Bakbasel. (2014). Benchmarking du tourisme – Le secteur suisse du tourisme en comparaison internationale. Récupéré sur :
http://www.news.admin.ch/NSBSubscriber/message/attachments/33661.pdf

Barry, C. (23.12.2008). Le touriste d’affaire d’aujourd’hui : joindre l’utile à l’agréable. Récupéré sur : http://veilletourisme.ca/2008/12/23/le-touriste-daffaires-daujourdhui-joindrelutile-a-lagreable/

Bourel, F. (23.10.2013). Qu’est-ce que le bleisure. Metro. Récupéré sur :
http://journalmetro.com/plus/carrieres/391978/quest-ce-que-le-bleisure/

FST. (2008). Le tourisme suisse en chiffres. Récupéré sur :
http://www.swisstourfed.ch/files/infothek/Vademecum/2008/Schweizer%20Tourism
us%20in%20Zahlen%2008%20F.pdf

Genève Tourisme & Congrès. (2011). Rapport annuel 2011. Récupéré sur :
http://www.genevetourisme.ch/fileadmin/user_upload/pdf/AboutUs/AboutUs_GTC_Mission/RapportAnnuel2011.pdf

Genève Tourisme & Congrès. (2012). Communiqué de presse : Genève au 35e rang des villesorganisatrices de congrès. Récupéré sur : http://www.genevetourisme.ch/fileadmin/user_upload/pdf/presse/2012_03/BC/CP_PrintempsGTC2012.pdf

Kämpf, R. & Kübler, T. (2002). L’attractivité des villes suisses en tant que destinations
touristiques en comparaison internationales. La vie économique, Vol 02-18. pages
53-57. Récupéré sur : http://www.seco.admin.ch

Lenoir, A. (12.03.2014). La grande séduction des voyageurs d’affaires par les hôtels.
Récupéré sur : http://veilletourisme.ca/2014/03/12/la-grande-seduction-desvoyageurs-daffaires-par-les-hotels/

Neault, C. (14.08.2012). La tendance des voyages de type bleisure s’accentue. Récupéré sur: http://veilletourisme.ca/2012/08/14/la-tendance-des-voyages-de-type-bleisuresaccentue/

Neault, C. (30.06.2014). La génération Y, le nouveau visage des voyageurs d’affaires.
Récupéré sur : http://veilletourisme.ca/2014/06/30/la-generation-y-le-nouveauvisage-des-voyageurs-daffaires/

Sunday Times. (21.04.2010). Bleisure travel : the best of both worlds. Récupéré sur:
http://www.thesundaytimes.co.uk/sto/public/AmexStarwood/article267484.ece

Images: http://www.ebrainsinc.com & http://fr.canoe.ca

Wellness, un marché en forte croissance

Wellness Title

Aujourd’hui, voyager peut-être mauvais pour la santé : stress dans les aéroports, contrôles douaniers, décalage horaire ou encore manque de sommeil. De plus en plus de personnes désirent ainsi conserver un mode de vie sain lorsqu’elles se déplacent, à tel point que certains ne voyagent plus que pour cela. Il s’agit surtout de personnes provenant de pays développés et possédant un revenu aisé. Année après année, le marché du « wellness » s’affirme comme l’un des plus prometteurs et des plus porteurs, en atteste les prévisions du Global Wellness Institute qui tablent sur une augmentation annuelle de 9,1% du tourisme wellness entre 2012 et 2017. Par conséquent et pour répondre à cette demande grandissante, des complexes hôteliers novateurs consacrés au bien-être se construisent. Plus proche de chez nous, le Valais se profile comme l’une des principales destinations thermales de Suisse.

Rapport  – Wellness, un marché en forte croissance

Infographie – Infographie Wellness

Auteurs

Dylan Berguerand, Samuel Carruzzo, Anthony Dufaux et Joane Schmid

Sources

Barry Claudine, (9 avril 2014). La tendance est au bien-être, récupéré sur http://veilletourisme.ca/2014/04/09/la-tendance-est-au-bien-etre/

Mountain trek, (2014), Retreat Program, récupéré sur http://www.mountaintrek.com/renewal-retreat/

Observatoire Valaisan du Tourisme, (2013). Focus Thermalisme 2013. Récupéré sur www.tourobs.ch/media/217973/Focus_thermalisme_FR_webV2.pdf

Richards, Catherine A. and Rundle, Andrew G. (2011). Business Travel and Self-rated Health, Obesity, and Cardiovascular Disease Risk Factors. Journal of Occupational & Environmental Medicine 53.4: 358-363.

SRI International. (2013). The Global Wellness Tourism Economy 2013. Récupéré sur http://www.globalspaandwellnesssummit.org/images/stories/pdf/wellness_tourism_economy_exec_sum_final_10022013.pdf

SRI International. (septembre 2014). Global Spa and Wellness Economy Monitor. Récupéré sur http://gsws.sfw-cdn.com/images/stories/gsws2014/pdf/GWI_Global_Spa_and_Wellness_Economy_Monitor_Full_Report_Final.pdf.pagespeed.ce.wwa8UN5HMX.pdf

Yeung Ophelia, (20 novembre 2013). Wellness is a growth opportunity worldwide, Sri Blog, http://www.sri.com/blog/wellness-tourism-growth-opportunity-worldwide

Le tourisme spatial

Space travel image

Le tourisme spatial offre la possibilité aux individus de voyager dans l’espace pour des motifs non-professionnels. Bien que révolutionnaire, cette innovation révèle plusieurs problématiques telles que les problèmes environnementaux ou encore la sécurité des passagers. De nombreuses entreprises se sont lancées dans cette course à l’espace dans le seul but de faire vivre au consommateur une expérience inoubliable à des milliers de kilomètres de la surface terrestre. Basé majoritairement sur des articles scientifiques récupérés sur internet, ce travail a donc pour objet l’évolution des prouesses technologiques aérospatiales et les enjeux desquels elles dépendent.

Rapport et poster : Le tourisme spatial

Poster (PDF): Tourisme Spatial

Auteurs: Lucie Stoudmann, Alain Quartenoud, Marc Beaud et Loreley Turrian

Sources:

Agence France-Presse. (2014). SpaceShipTwo : l’enquête s’oriente vers le déblocage prématuré d’ailerons pivotants. Récupéré sur http://www.liberation.fr/economie/2014/11/03/spaceshiptwo-ne-s-est-pas-ecrase-a-cause-d-une-explosion-selon-branson_1135150

Brunier, S. (2013). Tourisme spatial, un business… très terre à terre. Récupéré sur http://www.science-et-vie.com/2013/09/tourisme-spatial-bizness-tres-terre-terre/

Coline, P. (2014). Nasa : Le tourisme spatial, un rêve qui sera bientôt une réalité avec le Space Taxi. Récupéré sur http://www.gentside.com/nasa/nasa-le-tourisme-spatial-un-reve-qui-sera-bientot-une-realite-avec-le-space-taxi_art64909.html

Combe, M. (2014). Le tourisme spatial, c’est maintenant ! Récupéré sur http://www.techniques-ingenieur.fr/actualite/le-tourisme-spatial-c-est-maintenant-article_287517/

Duhamel, G. (2010, 28 octobre). Tourisme spatial : une facture environnementale vertigineuse [Publication sur réseaux sociaux]. Récupéré sur https://www.facebook.com/note.php?note_id=162880543733986&id=114637101897680

Garrigos, O. (2014). L’espace, une destination huppée. Récupéré sur http://www.lesechos.fr/idees-debats/cercle/cercle-109062-tourisme-spatial-vers-linfini-et-au-dela-1043754.php

Huet, S. (2010, 22 octobre). Le tourisme spatial : une menace climatique [Publication sur blog]. Récupéré sur http://sciences.blogs.liberation.fr/home/2010/10/le-tourisme-spatial-une-menace-climatique.html

Lambert, M. (2014). Tourisme spatial : le vaisseau de Virgin Galactic établit un nouveau record d’altitude. Récupéré sur http://www.maxisciences.com/virgin-galactic/tourisme-spatial-le-vaisseau-de-virgin-galactic-etablit-un-nouveau-record-d-039-altitude_art31792.html

Mayes, R. (2014). Space Tourism Market Bullish In China. Récupéré sur http://www.designntrend.com/articles/19229/20140909/space-tourism-market-bullish-china.htm

Sawaya, D. B. (2004). Le tourisme spatial est-il sûr ?. Récupéré sur http://www.observateurocde.org/news/archivestory.php/aid/940/Le_tourisme_spatial_est-il_s_FBr__.html

Swiss Propulsion Laboratory. (2012). About SPL. Récupéré sur http://www.spl.ch/

Swiss Space System. (2014). Missions et objectifs. Récupéré sur http://www.s-3.ch/mission-objectifs

 

L’utilisation des Hashtags dans le tourisme

Hashtag_etourisme_voyage-300x300Plus personne n’échappe au phénomène du hashtag, mot clé renvoyant l’internaute sur une page web regroupant un même thème.Visible partout, ce petit dièse est devenu un outil indispensable à la promotion d’un événement, d’une entreprise, mais aussi du tourisme !

En effet, le hashtag est très utile pour le « voyageur connecté », s’informant sur sa destination sur la toile : il peut s’inspirer des expériences des précédents visiteurs, découvrir des sites où il n’aurait jamais mis les pieds si un utilisateur n’avait pas poster ce magnifique panorama, ou encore éviter cette miteuse pizzeria qui avait pourtant l’air charmante : ‪#‎Pizzeriachezmario‬#tropcher#beurk.


Largement utilisé lors de manifestation, le hashtag est également très utile à la promotion d’une destination. Au final, il est une excellente manière pour les consommateurs d’exprimer leurs avis et pour les destinations touristiques de connaître ces-derniers dans un but d’amélioration. De plus, cette solution très économique (oui, la création d’un hashtag est gratuite), est une bonne manière de connaître sa réputation ainsi que sa fréquentation.

Infographie: Hashtag

Auteurs: Lucie Stoudmann, Alain Quartenoud, Marc Beaud et Loreley Turrian

Sources:

Chartron, G. (2014). 5 exemples de « Social Media Wall » dans le Tourisme. Récupéré sur http://www.leweboskop.fr/5-exemple-de-social-media-wall-dans-le-tourisme/

Gonzalez, S. (2014). Du bon usage du hashtag, l’exemple pour un festival ! Récupéré sur http://www.etourisme.info/du-bon-usage-du-hashtag-lexemple-festival/

Gonzalo, S. (2013). Facebook et le #hashtag. Récupéré sur http://tourismexpress.com/nouvelles/facebook-et-le-hashtag

Repeto, S. (2013). Du bon usage des hashtags en etourisme. Récupéré sur http://www.my-destination.fr/du-bon-usage-des-hashtags-en-etourisme/

Veille Tourisme Canada. (2014). Tout savoir sur les #mots-clics. Récupéré sur http://veilletourisme.ca/2014/09/02/tout-savoir-sur-les-mots-clics/