Analyse de destination – Alpes vaudoises

alpes_vaudoises_mapL’Etat de Vaud a regroupé les communes d’Ollon, Villars, Gryon, Les Diablerets, Leysin, Ormont-Dessus, Ormont-Dessous, Château-d’Oex, Rossinière et Rougemont sous un seul nom : Alpes vaudoises. Dans cette même optique d’unification, le Comité d’Intérêt Touristique des Alpes Vaudoises (CITAV) a été mis en place avec pour mission de lier l’offre et  la promotion à long terme. Leur stratégie porte notamment sur le développement d’un tourisme 4 saisons. L’analyse suivante porte principalement sur les innovations mises en place par la CITAV dans le cadre de leur projet Alpes vaudoises 2020.

 

 

Infographie et rapport d’analyse : EC_AlpesVaudoises_702d_2014

 

 

Auteurs :

Anaïs Bobst, Samuel Carruzzo, Aurélie Compagnini, Agnès Doepper, Anthony Dufaux et Arnaud Magnin (Classe 702_D HEVS)

Sources :

Bosshard, R. (2012). « Projets des bains aux Diablerets ». Récupéré sur : http://apcado.ch/

CITAV. (11.07.2013). « Alpes vaudoises 2020 : Rapport final». Récupéré sur : http://www.alpes.ch/fr/av2020

Communiqué de Presse. (07.09.2012) « Les Diablerets : un pas de plus vers la construction d’un centre aquatique ». Le Cotterg Journal en Ligne. Récupéré sur : http://www.lecotterg.ch/blog/les-diablerets-un-pas-de-plus-vers-la-construction-dun-centre-aquatique

Fond du Sport vaudois. (2013). « Maison du sport ». Récupéré sur : http://www.fondsdusportvaudois.ch/maison_du_sport.html

Municipaltié d’Ormont-Dessus. (2012). Préavis munipical n 04/2012, relatif au projet de bains aux Diablerets. Récupéré sur : http://www.ormont-dessus.ch/

Novakovic, C. (2013). « Tourisme alpin : défis & opportunités », Rapport UBS Outlook.

Association touristique Aigle-Leysin-Col des Mosses (ATALC)

Le présent texte a pour but de mettre en lumière le défi lié à la redynamisation des quatre saisons par l’association touristique Aigle-Leysin-Col des Mosses, principalement avec le projet « alpes vaudoises 2020 ». Le rapport final concernant ce dernier a été invoqué pour la première fois, dans les années 2000. En effet, le réchauffement climatique, ainsi que la clientèle de plus en plus axée sur la réservation en ligne sont deux points qui ont forcé les offices du tourisme à se diversifier et à revoir leur tactique de communication à la clientèle. Les changements proposés concernent avant tout les saisons creuses ainsi que la saison estivale, étant donné que dans les prochaines années il y aura de moins en moins de neige. De plus, aujourd’hui encore les régions de montagnes sont principalement prisées en hiver mais « délaissées » le reste de l’année.

Mots clés : ATALC, « alpes vaudoises 2020 », défi, saisonnalité

image ATALC

Auteurs: Houlmann Caroline, Beney Fanny, Dévaud Adeline, Kedzic Sandra, Andrey Emmeline, Besson Mariam

Etude_de_cas_ATALC_702C