Voyages éthiques et humanistes

Aside

bilanjan2013

Planetpositive Action Sàrl est une société à responsabilité limitée de voyage créée en 2012 par Isabelle Alexandrine Bourgeois et Marouen Zaara, ayant pour but de créer des voyages éthiques. Les voyages proposés sont des séjours participatifs de courtes durées (d’une à trois semaines) en faveur des communautés locales et offrant des hébergements raffinés et authentiques dans divers destinations comme l’Aquitaine, le Japon, le Kenya, la Namibie, le Pérou, la Sicile, la Suisse ou encore la Tunisie.

Planète positive action propose des séjours solidaires selon un esprit écoresponsable, des rencontres avec des populations locales dans un respect mutuel tout en mettant en avant les valeurs suivantes : tolérance, unité, responsabilisation, autonomie, courage, libertés, bienveillance, dignité et solidarité.

Les buts de l’entreprise sont de promouvoir et soutenir la paix sociale, le commerce équitable, l’autonomie des populations locales et la responsabilisation individuelle de chaque acteur touristique.

Présentation_PP

Auteurs: Linor Memeti, Stéphanie Mauron, Valéry Rossier et Mimoza Asllanaj, 701_C

Sources

Aside

MILESTONE 2013

Milestone 2013

Image

Innovation pays: from now until 30th august 2013, the tourism professionals can present their projects in the frame of MILESTONE.  The Milestone is the highest distinction in the Swiss tourism industry, it honors and rewards tourism projects, accomplishments and people which are outstanding.

Description

The MILESTONE tourism prize Switzerland is given by hotel revue and hotelleriesuisse and is supported by the SECO in the frame of the  Innotour- promoting program. The MILESTONE is under the patronage of the Swiss tourism federation

Hotel revue:

The trademagazine for tourism and hotellery is in the middle of Swiss tourism – every week more than 40000 readers follow the recent events. As founder of the MILESTONE, the hotel revue promotes innovation in the tourism industry, creates incentives and so strengthens the positioning of the destination Switzerland.

Milestone 2012

The Milestone prize is awarded and divided into 4 categories.

Remarkable project:
Successful entrepreneurship.
New solutions for the future.
Commercial success or interesting business potential.
Real and emotional capital gain
Unique position on the market

Successor prize: Candidate must be under 30 years old. Must bring new ideas, approached in a new way.

Environment prize: Company strategy must be oriented in the responsible use of natural resources. Ecological. Empowerment of the regional offer

Life’s work prize: No candidature possible, the jury nominates a winner.

Authors: Cléa Frei & Anya Favre

Aside

Google, Street View chasse la neige

Google Street View part à la chasse de neige, il commence à prendre ses premières vues à l’aide d’une motoneige qui sont déroulées lors des Jeux Olympiques d’hiver 2010 au Canada pour ensuite s’emparer du domaine skiable de Zermatt. Elle sera la première station à être photographiée par la motoneige de Google.

Après un concours organisé par Google et Suisse Tourisme, 30’000 amateurs de sports d’hiver ont plébiscité la station.

Des 30 stations en concours, Zermatt, connue dans le monde entier pour sa proximité avec le Cervin, a pris la tête du classement avec 2800 votes. Pour Edith Zweifel, porte-parole de Zermatt Tourisme, le succès de la station n’est pas une surprise.

En hiver 2012, Google a mis en ligne les premières prises de vue réalisées avec une motoneige. L’amateur de sport d’hiver pourra parcourir et remonter les pistes en marche arrière via son ordinateur.

Grâce à la motoneige Google, on pourra bientôt montrer dans Street View des montagnes enneigées et le panorama des pistes des plus beaux domaines skiables suisses, a annoncé mercredi Matthias Meyer, porte-parole de Google Suisse. Depuis son lancement en Suisse en août 2009, «Street View» est particulièrement apprécié par sa population, à tel point que le volume d’utilisation de Google Maps a augmenté de 20%.

 

POTENTIEL TOURISTIQUE

La date de mise en ligne des photographies de la station valaisanne a pris du temps pour être mis en ligne. En effet, les clichés ont très rapidement commencé, mais le traitement des images a été une tâche complexe et a duré plusieurs mois pour la mise en ligne des photographies.

L’objectif de Google Street View est de permettre aux visiteurs de mieux s’informer sur les stations qui sont nombreuses en Europe, ainsi ils pourront être mieux informés pour effectuer leur choix. Mais Google espère aussi que les internautes utiliseront ces images pour admirer des paysages de haute montagne à couper le souffle et le panorama des pistes des plus beaux domaines skiables en Suisse.

 

PROBLEMATIQUE

La porte-parole de Suisse Tourisme, Véronique Kanel ne craint pas que les visiteurs utilisent Street View comme une alternative cela ne permet pas d’avoir une expérience en 3D ou d’interagir avec les gens, du moins pas pour l’instant. Peut-être dans le futur…C’est une valeur ajoutée et ne va pas empêcher les gens de venir dans le pays. Les personnes aiment voyager, ils veulent vivre une réelle expérience, plus qu’une simple interaction via un écran.

La porte-parole ne pense également pas que les gens deviendront plus difficiles du fait qu’ils posséderont plus d’informations pour choisir leur destination. Ils travaillent en partenariat et misent sur la qualité, donc cette démarche n’a que des avantages et va dans l’intérêt des touristes et des différents prestataires touristiques.

Pour rappel, Google Street View a commencé à recenser les villes suisses en mars 2009. Très vite, il y a eu des conflits car Google Street View n’a pas respecté la protection des données et la transparence des suisses en ne floutant pas correctement des éléments comme les visages ou les plaques d’immatriculation.

A la question de savoir si le choix de la Suisse comme premier pays pour le lancement de l’application Google Street View sur les pistes de ski en Europe représente une tentative d’améliorer son image, la société américaine n’a jamais défendu cette idée là.

Il inévitable de photographier les employés des téléskis ainsi que les personnes sur les pistes car elles sont rarement désertes. Cependant, cela ne devrait pas poser de problème étant donné que les skieurs ont des lunettes et des casques.

 

A SAVOIR BONUS

Après les voitures bardées d’appareils, la société américaine a utilisé depuis l’été dernier un vélo spécialement équipé en vue de parcourir les sites touristiques interdits aux voitures. Il s’agit notamment de la région du glacier d’Alestch et du Château de Chillon. Les prises de vues couvrent un panorama de 360 degrés.

Selon Thomas Winkler, membre de la direction de Suisse Tourisme, pense que Street View est un canal de communication pratique pour découvrir les plus beaux endroits de la Suisse.

Sources

Swissinfo.ch (Janvier, 2013), Récupéré sur : http://www.swissinfo.ch/fre/sciences_technologies/Devaler_les_pistes_de_ski_virtuellement.html?cid=29567736

Images 

Swissinfo.ch (Janvier, 2013), Récupéré sur : http://www.swissinfo.ch/fre/sciences_technologies/Devaler_les_pistes_de_ski_virtuellement.html?cid=29567736

Swiss-earth.ch (Janvier 2013), Récupéré sur :

http://www.swiss-earth.ch/2008/10/23/ski-en-suisse-toutes-les-remontees-mecaniques-sur-google-earth/

Melodi, André, Deborah

701_C

 

Logement VIP – Glamour camping

Aside

Power Point Slide 2 : Qu’est-ce que le Glamping

Dans « Glamping » nous retrouvons les termes glam pour glamour et ping pour camping, c’est donc une forme de camping mais qui se veut glamour, voir luxueux. On parle aussi de prête à camper.

Ce sont des installations en plein air, organisées de manière à ce que les différentes contraintes d’installation et d’approvisionnement ne soient plus du ressort du touriste mais du prestataire.

L’aspect insolite du mode d’hébergement et l’assurance d’un niveau de confort en fait son succès

Power Point Slide 3 : L’offre

C’est une expérience différente, une expérience intégrée dans la nature, un produit sur mesure.

 

Power Point Slide 4: Le type de tourisme visé

Pour les gens, le premier facteur demandé en partant en vacances serait un bon hôtel ou un ressort all-inclusive avec de bonnes commodités comme un restaurant de qualité. Les personnes recherchent également une série de services sur tout type de destinations touristiques.

D’autre seraient heureux en voyant un milieu naturel à peine altéré, sans aucune trace de la civilisation et où ils peuvent vivre une expérience d’aventure réelle. Puis sans aucun type de commodité, en s’adaptant juste à ce qu’il y a, comme dormir dans une hutte, une cabane ou dans sa propre tente.

Cependant, il existe une autre demande, qui se trouve à cheval entre les deux précédentes. L’idée est de mélanger un environnement naturel à peine modifié par l’homme tout en profitant des commodités et d’équipements d’un réel hôtel. En effet les clients peuvent se sentir aventuriers tout en dormant et en mangeant, grâce à un bon service hôtelier en pleine nature.

Le public ciblé est donc un mix entre aventurier, explorateur et naturaliste. Ce nouveau concept propose de vivre des expériences plus innovatrices dans un contact direct et unique avec la nature, sans pour autant renoncer à leur confort. Ils disposent d’un temps limité et ne sont pas ennuyés par le luxe.

Le Glamping prend souvent la forme d’un logement a priori spartiate et rudimentaire (tente, cabane…), mais offre pour autant un ensemble d’éléments qui font que le vacancier se trouve dans un cadre confortable, comme il en a l’habitude au quotidien.

 

Power Point Slide 5:Un concept écologique ?

Le « Glamping » n’est pas forcément un concept écologique, du moins, il n’a pas été créé dans cette optique. Pour autant, au fur et à mesure que les lieux de « Glamping » se multiplient, on observe une forte tendance au développement durable dans ces endroits.

Les professionnels parient sur un tourisme durable et Eco responsable. Rien n’est laissé au hasard: Concept de construction :

  • Le logement même est conçu en respectant la nature (cabane en bois durable, tente en toile de coton bio…).
  • La politique énergétique est durable comme les panneaux solaires pour fournir l’électricité et chauffer le camp, mais peuvent utiliser aussi des bougies pour éclairer et l’usage de l’eau est limité
  • La restauration proposée est locale pour limiter la pollution
  • Il y a un système de maniement de déchets qui permet de composter et recycler plus de 50 % des ordures que nous générons. Par ailleurs, les détergents et les savons utilisés sont biodégradables.

Power Powerpoint Slide 6 : Les commodités

Que l’on soit au milieu d’une montagne, d’une forêt, d’un désert, d’une étendue désertique les clients peuvent ouvrir le robinet et utiliser l’eau qui est potable. Le fait de pouvoir se doucher dans un endroit isolé avec de l’eau et suffisamment de débit peut couter très cher dans beaucoup de cas. D’autres luxes de ce genre augmentent le prix.

Power Point Slide 9 : Un succès de par le monde

L’un des pays, où il y a le plus de succès est le Chili où l’éco tourisme prolifère dans ses différentes régions, depuis le désert d’Atacama jusqu’à la Patagonie, dans de vrais lieux paradisiaques.

Le Désert d’Atacama est un lieu réellement extrême et hostile à l’homme et c’est pour cela qu’il attire les foules et que le tourisme y est propice, “Swimmers in the Desert”. L’Eco tourisme développé là-bas remémore ces campements expéditionnaires plein de glamour qui organisaient l’aristocratie européenne en Afrique et en Inde au début du siècle passé. Une expérience unique et inoubliable.

Power Point Slide 10 : Les Pays les plus concernés

  • Afrique: Maroc, Afrique du Sud, Tanzanie
  • Amérique: Canada, Chili, Panama, USA
  • Asie: Cambodge, Thaïlande
  • Europe: Autriche, Belgique, France, Ireland, Italie, Pays-Bas, Portugal, Espagne, Suède, Suisse.
  • Océanie: Australie, Nouvelle Zélande
  • Royaume-Uni: Angleterre, Ecosse

Power Point Slide 11 : La Suisse

Au sommet du Rochers-de-Naye, il est construit sept yurts mongols blancs authentique offrant une vue à couper le souffle des Alpes environnantes. C’est une expérience unique à une altitude de 2,000 mètres.

Les yurts sont disponibles toute l’année. Ils sont équipés de mobiliers authentiques, entièrement isolé, avec le chauffage électrique et chaque yurt dispose de huit lits (4 sont le passager clandestin)

Tant en été qu’en hiver les logements sont disponibles et confortables. Il y a un forfait découverte qui comprend le trajet en train panoramique depuis Montreux, la location du yurt et le menu du soir ainsi que le petit déjeuner. En soirée, le repas se déroule dans un restaurant panoramique avec une vue splendide ce qui rend l’expérience inoubliable.

Rien de tel pour des retrouvailles en famille ou pour une équipe de travail qui cherche à dynamiser sa cohésion de groupe ou tout simplement pour les romantiques. Selon un site internet, il est l’un des dix plus beaux sites de « Gampling » au monde.

Power Point Slide 12 – 15 : Autres pays

Exemple d’offre glamping donné oralement.

Power Point Slide 16 : Type de Glamping :

  • Tentes en Cloche
  • Cabines
  • Huttes
  • Loges
  • Caravanes
  • Eco Dômes
  • Dômes Géodésiques
  • Caravanes de Bohémien et Chariots
  • Tentes de Nomade
  • Tentes de Pavillon
  • Roulottes
  • Tentes de Safari
  • Tentes du Sahara
  • Huttes de Bergers
  • Tipis, Tipis, Wigwams
  • Maison dans l’arbre
  • VW Campeurs
  • Yurts

Sources :

http://www.goldenpass.ch/rochers_de_naye_nuitee

http://www.hintokrivercamp.com/

http://www.encyclo-ecolo.com/Glamping

http://www.forumnatura.eu/index.php?option=com_flexicontent&view=items&cid=3:reportaje&id=451:ecoturismo-de-lujo&Itemid=4

http://weekend.levif.be/tendance/voyage/les-10-plus-beaux-endroits-de-glamping/album-1195053568891.htm#photo-0

http://www.ameriquedusud.org/chili/tourisme-voyage-chili/le-desert-datacama.html

http://goglamping.net/tag/eco-domes/